Grande-Bretagne : le tabloïd 'The Sun' se rallie au Brexit !

Grande-Bretagne : le tabloïd 'The Sun' se rallie au Brexit !

Drapeau anglais

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 15 juin 2016 à 00h40

A 8 jours du référendum du 23 juin, les sondages font état d'une avance croissante pour le camp du Brexit, le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne. Mardi, les partisans du Brexit ont reçu un soutien de poids, celui du 'Sun', le journal le plus lu du royaume, connu pour sa forte influence sur les Britanniques au niveau politique... Ainsi, historiquement, à chaque élection, les consignes de vote du quotidien sont très suivies, et le journal ne s'est jamais trompé dans ses pronostics depuis 1979...

Connu pour ses titres racoleurs et ses portraits de jeunes femmes dénudées, le tabloïd, propriété du magnat des médias Rupert Murdoch, est tiré à 2 millions d'exemplaires, mais son lectorat est estimé à jusqu'à 5 millions de personnes.

"Notre dernière chance de nous retirer de la dictature de Bruxelles"

Dans son style direct, le 'Sun' a ainsi estimé mardi que le référendum du 23 juin était "notre dernière chance de nous retirer de la dictature de Bruxelles... et c'est le moment de la saisir". Depuis l'adhésion du Royaume-Uni en 1973, "l'Union Européenne s'est révélée de plus en plus dépensière, harcelante et terriblement incompétente face à la crise. Jeudi prochain, au moment du vote, nous pouvons corriger cette énorme erreur historique".

Depuis deux semaines, la publication de plusieurs sondages favorables au "Brexit" a déclenché une vague de nervosité sur les marchés financiers mondiaux, qui redoutent les incertitudes liées à un éventuel Brexit. L'indice EuroStoxx 50 a plongé de 9,5% depuis la fin mai, période à partir de laquelle les sondages ont commencé à montrer que le Brexit pouvait l'emporter... L'indice britannique FTSE 100 a chuté de 5% depuis la fin mai, et la livre sterling a abandonné 4% depuis le 25 mai.

Mardi, deux nouveaux sondages ont donné le Brexit vainqueur, avec 6 points d'avance (53% contre 47%) dans les intentions de vote, selon une enquête d'opinion ICM publiée par le Guardian, et avec sept points d'avance (46% contre 39%), selon un sondage YouGov pour le 'Times'.

David Cameron met en garde contre "une décennie perdue"

Dimanche à la 'BBC', le Premier ministre britannique David Cameron, qui fait campagne pour un maintien de son pays dans l'UE, mais affronte des opinions divergentes au sein de son parti conservateur, a mis en garde ses compatriotes contre "une décennie perdue" en cas de Brexit.

"Nous aurons une décennie d'incertitude" au cours de laquelle il faudra renégocier un contrat commercial avec l'UE, ce qui "pompera l'énergie du gouvernement et du pays", a-t-il ajouté. En mars dernier, une étude du patronat britannique (CIB) estimait à 100 milliards de livres les pertes pour le Royaume-Uni d'ici à 2020 en cas de Brexit.

Quelle que soit l'issue du référendum, les observateurs estiment que les jours de David Cameron à la tête du gouvernement britannique pourraient être comptés. Il avait lui-même proposé en janvier 2013 la tenue d'un référendum sur le statut du Royaume-Uni dans l'UE d'ici la fin de 2017 s'il était réélu. Le Premier ministre a ensuite bataillé pour négocier un accord assouplissant les obligations de son pays vis-à-vis de l'Union européenne. Mais les dissensions au sein de son parti conservateur, y compris dans son propre gouvernement, ainsi qu'une campagne assez molle de la part de l'opposition travailliste pour le maintien dans l'UE, ont peu à peu miné sa crédibilité politique...

 
0 commentaire - Grande-Bretagne : le tabloïd 'The Sun' se rallie au Brexit !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]