Hausse des tarifs autoroutiers : "un hara-kiri du péage" ?

Hausse des tarifs autoroutiers : "un hara-kiri du péage" ?

autoroute panneau

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 19 septembre 2016 à 14h44

Le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies a annoncé le lancement d'un nouveau plan autoroutier de travaux dans l'Hexagone. Le projet porte sur montant de 1 milliard d'euros et sera financé par une augmentation du tarit des péages d'autoroutes et par les collectivités locales.

Une annonce aussitôt dénoncée par l'association 40 Millions d'automobilistes. "Après toute la polémique sur les surprofits, augmenter une nouvelle fois les tarifs, c'est une honte", s'indigne son porte-parole Pierre Chasseray, dans les colonnes du 'Parisien'. "Je me pose des questions sur la volonté du gouvernement de gagner l'élection présidentielle. C'est du suicide politique, un hara-kiri du péage".

Feu vert de Hollande à 1 MdE de travaux

Dans le 'JDD', Alain Vidalies explique que le nouveau plan autoroutier français "s'élèvera à 1 milliard d'euros et portera sur des dossiers avancés, au niveau des études ou des déclarations d'utilité publique"... "Nous avons d'abord interrogé les concessionnaires, mais leurs projets, qui s'approchaient des 10 MdsE, n'étaient pas assez mûrs et supposaient une trop longue période de négociations", poursuit-il.

Aménagements environnementaux

Le Ministère des Transports a donc dans un premier temps "recensé les demandes des collectivités et établi une liste précise - qui n'est pas définitive - de 50 dossiers", avant d'arrêter "30 opérations routières, type échangeurs, véritablement d'intérêt pour les territoires".

Alain Vidalies indique que ces travaux s'accompagneront de "la création d'aires de covoiturage et des aménagements environnementaux comme des 'écoponts', des murs antibruit, pris en charge directement par les sociétés d'autoroutes".

Augmentation du prix des autoroutes

Ce nouveau plan d'aménagement du réseau autoroutier français sera financé par une augmentation du coût des péages "entre 0,3% et 0,4% par an entre 2018 et 2020" et par une participation des collectivités locales.

La négociation portera d'ailleurs sur la participation imputable aux collectivités. "Nous ne voulions pas passer par un allongement des contrats des sociétés d'autoroutes en échange de leur financement, une procédure qui, par ailleurs, prendrait trop de temps", explique Alain Vidalies pour justifier la budgétisation du projet...

 
3 commentaires - Hausse des tarifs autoroutiers : "un hara-kiri du péage" ?
  • avatar
    Scelerat59 -

    Personnellement, je ne prends plus l'autoroute qu'en cas d'extrême nécessité, c'est-à-dire presque plus. Un plus grand nombre d'automobilistes devrait faire de même, cela inverserait sûrement le rapport de forces...

  • avatar
    montiti -

    ils sont tellement mauvais qu-ils le seront jusqu'au bout

  • avatar
    yvona -

    a la veille des élections, la recherche de financement politique auprès des grandes entreprises explique ces décisions,

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]