Hausse du déficit budgétaire de l'Etat à fin février

Hausse du déficit budgétaire de l'Etat à fin février©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 08 avril 2016 à 12h20

Malgré des recettes en progression et des dépenses en repli, le déficit budgétaire de l'Etat s'est creusé en février 2016, s'établissant à -25,6 milliards d'euros contre -23,4 milliards un an plus tôt, d'après les statistiques dévoilées ce vendredi par Bercy. "Cet écart résulte notamment d'une avance exceptionnelle de 5,4 milliards d'euros octroyée à l'Agence de services et de paiement (ASP) qui sera remboursée dans le courant de l'année", explique le ministère des Finances.

Nette progression des recettes non fiscales

Dans le détail, les dépenses se sont élevées à 60,6 milliards d'euros contre 64,2 milliards au 28 février 2015, soit une baisse de 3,6 milliards d'euros. "L'évolution des prélèvements sur recettes (PSR) est en cohérence avec les prévisions inscrites en loi de finances initiale", écrit Bercy.

Les recettes s'établissent pour leur part à 48,4 milliards contre 47,9 milliards d'euros un an plus tôt. Les rentrées fiscales nettes reculent de 100 millions d'euros alors que les autres recettes sont en hausse de 1,1 milliard, "en raison d'une hausse des amendes prononcées par l'Autorité de la concurrence et des redevances d'usage des fréquences radioélectriques suite au processus de vente aux enchères de la bande de fréquences dite bande 700 MHz aux opérateurs de télécommunication".

 
1 commentaire - Hausse du déficit budgétaire de l'Etat à fin février
  • avatar
    xavier -

    Bien évidemment, cette information intéresse peu de personnes sauf tout le peuple de France. Le déficit se creuse alors que l'état France le refinance à des taux moindres, voir presque négatifs. Vous imaginez un simple ménage de particulier qui pourrait bénéficier de tant de largesses. La dette que nous transmettons à nos enfants ne cesse d'augmenter. Et ceux qui travaillent dans le secteur privé, c'est à dire l'essentiel des salariés, seront confrontés à ce mur d'une dette avec des retraites en berne dans peu d'années.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]