Indre-et-Loire: un agriculteur dessine le mot "help" avec du blé

Chargement en cours
 Cette photo prise le 13 avril 2017 montre le message écrit par un agriculteur dans son champs de blé à Athée-sur-Cher, près de Tours

Cette photo prise le 13 avril 2017 montre le message écrit par un agriculteur dans son champs de blé à Athée-sur-Cher, près de Tours

1/2
© AFP, GUILLAUME SOUVANT
A lire aussi

AFP, publié le jeudi 13 avril 2017 à 19h11

Indre-et-Loire: un agriculteur a semé du blé pour dessiner le mot "Help" ("à l'aide") dans son champ, sur une surface de cinq hectares

Un agriculteur tourangeau a semé du blé pour dessiner le mot "Help" ("à l'aide") dans son champ, sur une surface totale de cinq hectares, a constaté jeudi un photographe de l'AFP.

Le mot dessiné par cette plantation de blé mesure 100 mètres de long sur 48 mètres de large. La ferme, située sous un couloir aérien, produit outre du blé, du maïs, du tournesol, du trèfle, du lin et du sorgho.

"Quand ils passent au-dessus, les avions de ligne commencent à descendre à Orly. Les passagers voient mon SOS", a expliqué à l'AFP Jacques Fortin, un agriculteur de 63 ans dont la ferme se trouve à Athée-sur-Cher, près de Tours. "D'ailleurs c'est le pilote d'un petit avion qui m'a envoyé par mail la première photo", a-t-il ajouté.

Pour justifier son geste, M. Fortin, qui dit ne vivre qu'avec 350 euros par mois, explique qu'il s'agit d'"un SOS collectif, adressé au nom de tous les agriculteurs". "On a eu une succession de mauvaises années climatiques depuis quatre ans. Les agriculteurs sont au bout du rouleau. Ils en ont ras-le-bol", plaide-t-il.

"Je suis dans un monde où j'ai des responsabilités de chef d'entreprise et je vis en-dessous du seuil de pauvreté. Ce n'est pas normal de vivre avec 350 euros par mois quand on travaille tous les jours et bien plus de 35 H00 par semaine. Certains craquent. D'autres se suicident", assure-t-il.

"Les politiques ne nous écoutent pas. Ils sont sourds à notre colère. J'espère qu'ils ne sont pas aveugles et liront ce message de désespoir", espère-t-il.

 
15 commentaires - Indre-et-Loire: un agriculteur dessine le mot "help" avec du blé
  • chocolat70 -

    encore eux ,c'est incroyable

  • remetstestongs -

    Sans déconner, et combien d'échéances dans le matériel? Sans déconner 350€

  • gabri -

    La solution c'est voté LE PEN ............pour vous agriculteurs et pour vous les retraités d'aujourd'hui et de demain !!!

  • petipat -

    les céréaliers sont Ceux qui touchent le plus de la PAC

    joditjo -

    Vous ne savez rien de la vie des agriculteurs ! Dans ce cas, il vaut mieux se taire.

    chocolat70 -

    vous avez raison , n'en déplaise à JODITJO

    dabors -

    C'est faux et archi-faux, tout est sur le site du ministère de l'agriculture, allez y faire un tour avant de prêcher vos ignorances. Et les prix des denrées agricoles, identiques aux années 70 (1970) sont responsables de cette situation catastrophique pour tous les agriculteurs ...

    remetstestongs -

    oui, jusqu'à 100.000 pour des petites exploitations de 50 Ha.

  • moulefrite -

    Comme des millier de gens beaucoup se plaignent de leur subvention européenne. Mais est ce que ces même personne se sont demandez pour quoi l’Europe leur en donne autant? non bien sur faudrait pas trop réfléchir; c’est mieux de les montrer du doigt.
    Mais il est vrai aussi que ces gens préfèrent acheter de bon produits importés (fruit exotique ou légume venant d'ailleurs que produit en France et l’Europe y contribue)
    allez je vous aide un peu, la réponse du pourquoi ils ont autant d'aide de l' Europe est dans la parenthèse.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]