Isabelle Kocher, future DG d'Engie aura de nombreux défis à relever

Isabelle Kocher, future DG d'Engie aura de nombreux défis à relever©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 25 février 2016 à 12h25

A l'occasion de la publication de ses résultats annuels, Engie (ex-GDF Suez) a confirmé son intention de dissocier les fonctions de président et de directeur général de la société. L'actuel PDG Gérard Mestrallet va ainsi être nommé président en mai et Isabelle Kocher, aujourd'hui directrice générale déléguée en charge des opérations, deviendra directrice générale.

Défi de taille

Formée à l'école nationale supérieure des Mines, Isabelle Kocher a déjà occupé la fonction de directrice générale à la Lyonnaise des eaux, de septembre, 2009 à octobre 2011. Auparavant, elle a été conseillère technique, chargée des industries de défense, puis conseillère pour les affaires industrielles au cabinet du Premier ministre, Lionel Jospin, à la fin des années 1990 - début 2000. Isabelle Kocher aura du pain sur la planche. Pénalisé par la baisse des prix du pétrole, du gaz et de l'électricité, le groupe a annoncé un vaste plan de transformation à trois ans qu'elle devra donc mettre en oeuvre afin de redresser les comptes. En 2015, Engie a enregistré un déficit de 4,6 milliards d'euros, à cause de 8,7 milliards d'euros de dépréciations comptables.

Deuxième femme à la tête d'une société du CAC40

Pression toute autre pour Isabelle Kocher: elle est la deuxième femme à diriger une entreprise du CAC40 après l'Américaine Patricia Russo, qui avait occupé le poste de directrice générale du groupe Alcatel-Lucent jusqu'en 2008. Il faut dire qu'en matière de parité, l'énergéticien est le bon élève de la place parisienne. Selon un classement établi par Standard Ethics fin 2015, agence de notation extra-financière, Engie est l'entreprise dont le taux de féminisation du Conseil d'administration est le plus élevé (57,89% avec 11 femmes pour 8 hommes), devant BNP Paribas et la Société Générale (7 hommes - 7 femmes).

 
1 commentaire - Isabelle Kocher, future DG d'Engie aura de nombreux défis à relever
  • avatar
    xavier -

    J'ignore qui est l'auteur du commentaire de la nomination de Madame Isabelle Kocher dans cette grande très entreprise d'Etat "ENGIE" ou " Gaz de France", pour ceux qui seraient encore dupes... Mais le tocsin vient de sonner sur cette pseudo dépréciations comptables de 8, 7 milliards d'euros !
    Madame la directrice générale, la toute première décision à prendre est l'application du régime salarial comme dans le privé, y compris pour les départ s à la retraite. Et vous souvenir de l'évolution de prix du baril depuis 2 années, ainsi que de l'évolution du prix de votre abonnement HT ou TTC pour les particuliers depuis 15 années. A méditer...Très respectueusement.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]