Jouets connectés : attention aux mauvaises surprises

Jouets connectés : attention aux mauvaises surprises

Noël sapin cadeau

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 06 décembre 2016 à 10h54

La hotte du Père Noël pourrait cacher quelques mauvaises surprises cette année... Plusieurs associations de défense des consommateurs en Europe et aux Etats-Unis mettent en garde contre le non respect des droits et la collecte de données personnelles de deux jouets en particulier : la poupée "mon amie Cayla" et le robot "I-Que". Leur utilisation sur tablette et smartphone nécessite le téléchargement d'une application.

Des enfants vulnérables

Le Beuc, association européenne a décidé d'adresser une lettre à la Commission européenne, au réseau européen des autorités nationales chargées de la protection des données et au réseau international de protection et de répression des consommateurs (ICPEN) pour faire part de ses inquiétudes.

"Les enfants sont particulièrement vulnérables et ont droit à des produits et services qui protègent leurs droits à la sécurité et à la vie privée. Temps que les fabricants ne sont pas prêts à prendre ces questions au sérieux, il est clair que ce type de produits connectés n'est pas adapté pour les enfants", fait-elle valoir dans un communiqué.

Pas de protection des données personnelles

Concernant ces deux produits, le conseil norvégien des consommateurs a relevé plusieurs manquements. Il a en particulier pointé des conditions d'utilisation illégales. Les "propriétaires" doivent en effet accepter que les données personnelles puissent être utilisées pour la publicité ciblée et que des informations puissent être partagées avec des "tiers non identifiés".

Par ailleurs, via ces jouets connectés, les enfants peuvent directement parler au robot ou à la poupée. Or, "tout ce (qu'ils) racontent est transféré à la société américaine Nuance Communications, spécialisée dans les technologies de reconnaissance vocale", qui se réserve le droit d'utiliser ces informations avec d'autres tiers.

Sur Youtube, une campagne de sensibilisation a été lancée. L'an dernier, l'association UFC Que Choisir avait édité un guide de prévention, appelant les consommateurs à être particulièrement vigilants sur les conditions d'utilisation des jouets connectés.

 
0 commentaire - Jouets connectés : attention aux mauvaises surprises
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]