L'AMF appelle à la vigilance face à "une situation de marché risquée"

L'AMF appelle à la vigilance face à "une situation de marché risquée"©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 13 janvier 2016 à 16h57

A l'occasion de la présentation de ses voeux, le président de l'Autorité des marchés financiers, Gérard Rameix, a fait part mercredi de ses inquiétudes pour 2016. "Nous gardons de beaux atouts et des acteurs puissants mais nous devrons rester vigilants face à des compétiteurs redoutables et à une situation de marché passablement risquée", a-t-il fait valoir.

Risques multiples

Il a notamment évoqué "la situation géopolitique très inquiétante", ainsi que les risques d'assèchement de liquidités. "La liquidité qui reste aujourd'hui assez satisfaisante résisterait-elle à un choc politique ou financier, notamment sur les marchés de taux ?", s'est interrogé le président de l'AMF. Il s'inquiète également de "la forte volatilité des marchés actions et de ses effets négatifs sur l'exposition des particuliers au risque actions".

Les risques liés à "la finance de l'ombre"

Enfin, l'AMF pointe du doigt les risques liés au développement du "shadow banking", constitué des intermédiaires financiers - comme les fonds d'investissements par exemple - qui n'appartiennent pas au système bancaire traditionnel. L'agence Reuters rappelle que la réglementation des établissements bancaires a été durcie suite à la crise financière de 2008. Parallèlement, "la finance de l'ombre" s'est développée sans être soumise à des contrôles de régulation. Selon un rapport de la Banque centrale européenne, publié en octobre dernier et cité par l'agence de presse, le "shadow banking" détenait 23.000 milliards d'euros d'actifs financiers liés au financement de l'économie de la zone euro fin 2014, soit 38% du total, contre 33% en 2009.

 
0 commentaire - L'AMF appelle à la vigilance face à "une situation de marché risquée"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]