L'analyse des mesures phares de la campagne : la sortie de l'euro

L'analyse des mesures phares de la campagne : la sortie de l'euro
A lire aussi

La Tribune, publié le vendredi 21 avril 2017 à 19h26

Stacian réalise un travail d'analyse inédit dans le cadre de la campagne de l'élection présidentielle 2017 : mesurer les effets précis d'une proposition, dans son économie générale, pour les ménages et les entreprises, en décrivant les différents mécanismes qu'elle entraîne. Stacian utilise pour cela un outil exclusif, le modèle économétrique SIRECO, particulièrement bien adapté à ce type d'analyse très fine des effets d'une réforme économique. Quels seraient donc les effets de la sortie de l'euro, envisagée notamment par Marine Le Pen et en cas d'application du "plan B" de Jean-Luc Mélenchon ?

La mesure : la sortie de l'euro

(>Tout savoir sur le modèle SIRECO: ici ou en pied d'article)

Plusieurs candidats à l'élection présidentielle (François Asselineau, Marine…

Lire la suite sur La Tribune

 
3 commentaires - L'analyse des mesures phares de la campagne : la sortie de l'euro
  • aptluberon -

    attention, magretou, il y a une grosse difference entre "n'avoir jamais eté dans l'euro" et " y etre et en sortir". sortir de l'euro ne veut absolument pas dire qu'on va se retrouver aussi bien que les pays qui n'ont pas l'euro. l'economie est, helas, pleine de cercles vicieux

  • OEILOUVERT -

    non ansselineau a juste détourné le programme de marine, nuance et au passage détourné quelque idées aussi des autres candidats, mais comme les autres petits candidats, il va se désister et donner ses voix a un autre en échange d'un bon poste

  • magretou -

    les pays qui ne sont pas dans l'euro comme la suède ou la Norvège sont loin d'être en faillite et d'avoir les difficultés annoncées par les gens a la remorque de Bruxelles

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]