L'appauvrissement des ménages les plus modestes inquiète

L'appauvrissement des ménages les plus modestes inquiète

mal-logement pauvreté

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 31 mai 2017 à 09h27

Notre modèle social ne parviendrait-il plus à protéger les plus vulnérables? Dans son dernier rapport dévoilé mardi, l'Observatoire des inégalités s'alarme d'un fait nouveau: la lente diminution du niveau de vie des 10% de ménages les moins favorisés.

Entretien de la haine

"Que les riches s'enrichissent, c'est monnaie courante ; que les pauvres s'appauvrissent, cela change la donne", font remarquer les auteurs. Cela change la donne car "ce choc nourrit une haine envers ceux qui continuent à profiter", expliquent-ils. Autre renversement constaté par l'observatoire: la stagnation du niveau de vie des classes moyennes.

Les classes populaires davantage exposées

Le rapport rappelle aussi, que, si la crise est présente partout avec un taux de chômage qui frôle les 10% - bien qu'une légère baisse ait été amorcée au premier trimestre -  les classes populaires sont les plus exposées.

En effet, "70% des chômeurs supplémentaires enregistrés entre 2008 et 2016 sont des employés ou des ouvriers. Le taux de chômage des ouvriers non qualifiés dépasse 20%, quatre fois plus que les cadres supérieurs", note le rapport.

Comment réduire les inégalités ?

Il revient désormais à Emmanuel Macron de réduire les écarts, et pour cela, "il existe deux solutions". La première reviendrait à "assumer une société où le meilleur gagne". La deuxième solution serait "de mettre en oeuvre de véritables politiques de lutte contre les inégalités (...) pour une société plus équitable mais dont le fonctionnement serait fondé sur d'autres valeurs que la seule compétition".

 
0 commentaire - L'appauvrissement des ménages les plus modestes inquiète
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]