L'élection présidentielle a plombé le marché publicitaire au 1er trimestre

L'élection présidentielle a plombé le marché publicitaire au 1er trimestre©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 31 mai 2017 à 17h10

Compte tenu de l'attentisme de la période pré-électorale, les recettes publicitaires ont reculé de 2,5% au premier trimestre, à à 1,9 milliard d'euros par rapport à la même période de l'an dernier, d'après un bilan établi par 'Kantar Media', l'Irep et 'France Pub'. En intégrant les rentrées générées par Internet, le repli serait limité à 0,4%.

La télévision génère le plus de revenus

Dans le détail, la télévision a généré 745 millions d'euros de recettes (-0,8% contre +2% l'an dernier), contre 417 millions d'euros pour la presse (-5%), 258 millions pour  le courrier publicitaire (-5,6%), 248 millions pour la publicité extérieure, 156 millions pour "les imprimés sans adresse", 116 millions pour la radio (-3,7%) et 19 millions pour le cinéma (-14,1%).

La distribution en soutien

Certains secteurs d'activité ont poursuivi leurs investissements, malgré tout. "La distribution demeure un fort soutien du marché publicitaire (+8,5%) avec une hausse simultanée des enseignes généralistes (+13,2%) et spécialisées (+7,4%)", souligne l'étude.

En revanche, si l'automobile représente 10,2% des investissements publicitaires (2ème), ses investissements ont reculé de 7% au premier trimestre. A l'inverse, le tourisme qui a augmenté ses investissements de 11,3%, est le troisième soutien du marché (8,2% du total).

Côté perspectives, les professionnels tablent sur une légère progression du marché publicitaire des médias - historiques et Internet - de +0,5%.

 
0 commentaire - L'élection présidentielle a plombé le marché publicitaire au 1er trimestre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]