L'emploi à domicile dopé par le crédit d'impôt

L'emploi à domicile dopé par le crédit d'impôt©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 19 juillet 2017 à 14h10

L'emploi à domicile retrouve des couleurs...! D'après les dernières données dévoilées par l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss), la masse salariale nette a rebondi de 2,2% au premier trimestre, "en raison de la hausse du volume horaire déclaré (+1,5%) - la première depuis cinq ans - et, dans une moindre mesure, de celle du taux de salaire moyen (+ 0,6%)", peut-on lire dans la note.

La garde d'enfants très dynamique

Le dynamisme de la masse salariale se confirme sur le champ de la garde d'enfant (+1,9% ce trimestre), après des hausses plus modérées depuis mi 2015 (entre + 0,7% et + 1,1%). Cette progression résulte notamment de la hausse marquée du volume horaire déclaré (+ 1,8%).

La masse salariale de l'emploi à domicile hors garde d'enfant augmente quant à elle de 2,2%, "soutenue par les hausses du volume horaire déclaré (+ 1,5%) et du taux de salaire horaire (+0,7%)".

Crédit d'impôt

Ce rebond s'explique par la généralisation du crédit d'impôt sur l'emploi à domicile introduite par la loi de finances pour 2017. Dans la loi de finances rectificative, le gouvernement a transformé l'avantage fiscal pour les dépenses de services à domicile en crédit d'impôt pour l'ensemble des ménages, soit une aide supplémentaire d'un milliard d'euros.

 
0 commentaire - L'emploi à domicile dopé par le crédit d'impôt
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]