L'extrême pauvreté recule dans le monde

L'extrême pauvreté recule dans le monde

Afrique Soudan

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 05 octobre 2015 à 10h05

L'extrême pauvreté recule dans le monde : le nombre de personnes concernées devrait passer sous la barre des 10% en 2015, selon les données publiées lundi par la Banque mondiale. Ces prévisions reposent sur un nouveau seuil international de pauvreté, fixé à 1,90 dollar par jour. Il "intègre de nouvelles données sur les écarts du coût de la vie d'un pays à l'autre (les taux de change en parité de pouvoir d'achat - ou PPA)", expliquent les auteurs de cette étude. Il préserve le pouvoir d'achat réel du seuil précédent (1,25 dollar par jour aux prix de 2005). Ainsi, le nombre d'individus pauvres dans le monde devrait passer de 902 à 702 millions entre 2012 et 2015 (soit de 12,8 à 9,6% de la population mondiale).

"Ce recul marqué et continu de la pauvreté s'explique par la croissance soutenue dans les pays en développement depuis quelques années, ainsi que par les investissements dans l'éducation, la santé et les filets de protection sociale, qui évitent aux plus démunis de replonger dans la pauvreté", estime Jim Yong Kim, le président de la Banque mondiale, dans un communiqué.

L'Afrique ne s'en sort pas

Pourtant, la pauvreté persiste dans le monde, et notamment dans trois régions qui concentrent 95% du phénomène : l'Asie de l'Est/Pacifique, l'Asie du Sud et l'Afrique subsaharienne. En 1990, l'Asie de l'Est représentait la moitié des pauvres, et l'Afrique subsaharienne environ 15%. Vingt-cinq ans plus tard, la situation "se serait pratiquement inversée, l'Afrique subsaharienne concentrant la moitié des pauvres du monde, contre environ 12% en Asie de l'Est", indique la BM. Les pays "en conflit ou exagérément dépendants des exportations de matières premières" sont en première ligne.

Pour ces zones, l'institution table recul de la pauvreté en 2015 par rapport à 2012 de 7,2 à 4,1% en Asie de l'Est et dans le Pacifique ; de 6,2 à 5,6 % en Amérique latine et dans les Caraïbes ; de 18,8 à 13,5% en Asie du Sud ; et de 42,6 à 35,2% en Afrique subsaharienne. La Banque mondiale précise néanmoins que "la fragilité et les conflits sévissant dans les principaux pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord empêchent de disposer de données fiables sur la pauvreté".

 
0 commentaire - L'extrême pauvreté recule dans le monde
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]