L'impact d'Uber sur l'emploi en France est positif, selon Coface

L'impact d'Uber sur l'emploi en France est positif, selon Coface©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 13 décembre 2016 à 10h40

Avec plus de 50 entreprises dans ce domaine en France, la France se positionne comme un des leaders mondiaux de l'économie collaborative. Selon une étude publiée mardi par l'expert en assurance-crédit Coface, cette "ubérisation" a pour le moment été positive, notamment en termes d'emploi.

Selon ses chiffres, les défaillances de taxis ont augmenté en France de près de 60% en un an, passant de 141 cas à fin août 2015 à 224 cas un an plus tard, avec en moyenne, 3,38 emplois détruits. Le phénomène est particulièrement important en Ile-de-France, avec un bond de 135% de ces faillites entre 2013 et 2016 - soit un quart de l'ensemble des défaillances du secteur en France.

L'apparition des VTC crée des emplois

Les créations de VTC ont de leur côté été multipliées par sept depuis 2013, pour atteindre 14.404 entrepreneurs sur un an à fin août 2016 et 12.964 emplois créés. La région parisienne connaît la plus forte progression de ces créations (multipliées par 9,5) et concentre 78% du total des créations de VTC en France en août 2016. Au final, le bilan pour l'emploi est positif, selon Coface : en prenant en compte les faillites de taxis et les créations de VTC, plus de 12.000 emplois ont ainsi été créés en France entre septembre 2015 et août 2016.

L'expert en assurance-crédit s'est également penché sur le cas d'Airbnb, accusé par les hôteliers de concurrence déloyale. Pourtant, son poids ne serait pas si lourd. Depuis l'arrivée du groupe américain sur le marché parisien en 2012, "les défaillances dans le secteur de l'hôtellerie ont fortement diminué, de -58%, entre 2012 et 2014". En parallèle, le nombre de chambres disponibles via Airbnb a été multiplié par plus de huit, mais "l'offre hôtelière parisienne étant insuffisante, cela n'a fait que combler un vide", affirme Coface.

Hausse brutale

Pourtant, les chiffres de 2015 tendent à noircir ce bilan positif, Coface évoquant une "rupture" dans la foulée des attentats terroristes qui ont plombé la fréquentation dans la capitale. Depuis l'an dernier, les défaillances des hôteliers parisiens ont connu "une hausse brutale de 117%". "Airbnb a certainement capté une partie de ce changement, les chambres disponibles doublant en un an, pour dépasser 55.000 à fin août 2016", selon cette étude.

 
0 commentaire - L'impact d'Uber sur l'emploi en France est positif, selon Coface
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]