L'industrie agroalimentaire veut jouer la transparence avec les Français

L'industrie agroalimentaire veut jouer la transparence avec les Français©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 04 novembre 2015 à 11h12

L'industrie agroalimentaire réagit, quelques jours après la décision de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de classer la consommation de charcuterie comme un facteur cancérogène. Une mauvaise nouvelle de plus pour les industriels, qui ont déjà eu bien du mal à se remettre du scandale de la "viande de cheval" en 2013, et qui font face régulièrement aux critiques des associations de consommateurs sur leurs pratiques. L'Ania (Association nationale des industries agroalimentaires) a donc décidé de lancer une consultation citoyenne, pour "appeler les Français à s'exprimer".

Le fossé se creuse

Mauvais signe pour la profession : seul 55% des consommateurs ont une bonne image de leur industrie agroalimentaire, selon un baromètre réalisé par OpinionWay pour l'Ania au mois de juin. L'association propose donc de répondre à un questionnaire, jusqu'au 3 mars 2016, sur le site www.vouschangez-nousaussi.fr. Les questions portent pêle-mêle sur les goûts alimentaires, les courses, et interroge les sondés sur leurs idées pour améliorer les choses. "Un fossé se creuse entre ceux qui produisent quotidiennement l'alimentation, dont les 15.789 entreprises agroalimentaires en France, et ceux qui la consomment", regrette l'Ania dans la présentation de ce projet.

 
0 commentaire - L'industrie agroalimentaire veut jouer la transparence avec les Français
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]