L'OPA sur ARM est un bon signe pour l'économie post-Brexit, estime Theresa May

L'OPA sur ARM est un bon signe pour l'économie post-Brexit, estime Theresa May©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 18 juillet 2016 à 14h18

La décision du groupe japonais Softbank d'acquérir le concepteur de puces ARM Holdings est un signe encourageant après le Brexit, a estimé lundi la nouvelle Première ministre britannique. Saluant l'opération comme un soutien à l'économie et au marché du travail britannique, une porte-parole de Theresa May a dit que cette dernière considérait l'acquisition dans l'intérêt du pays, un critère qu'elle retiendra pour toutes les achats d'entreprises britanniques par des investisseurs étrangers à l'avenir.

"C'est une bonne nouvelle pour les travailleurs britanniques, c'est une bonne nouvelle pour l'économie britannique, et cela montre que, comme l'a dit la Première ministre, nous pouvons transformer la sortie de l'Union européenne en un succès", a déclaré la porte-parole.

Puces pour appareils mobiles

SoftBank Group a annoncé le rachat d'ARM Holdings pour plus de 32 milliards de dollars. La société japonaise propose 17 livres par action ARM, soit une prime de plus de 40% par rapport à la clôture de ce dernier vendredi à la Bourse de Londres. Il s'agit de la plus grosse acquisition de l'histoire de SoftBank.

ARM est très présent dans les puces pour appareils mobiles et ses technologies sont utilisées par Samsung, Huawei ou encore Apple. SoftBank avait envisagé l'achat d'ARM avant le vote sur le Brexit, précise à "Bloomberg" une source proche du dossier.

"Hautement respectée"

"Nous regardons depuis longtemps ARM comme une société mondiale renommée et hautement respectée qui est leader du marché dans son domaine. ARM sera un excellent complément stratégique au sein du groupe SoftBank alors que nous investissons pour saisir les opportunités très importantes fournies par l'Internet des objets", a déclaré Masayoshi Son, le PDG de SoftBank, dans un communiqué.

ARM gardera son siège à Cambridge ainsi que son management actuel. Softbank entend par ailleurs doubler les effectifs britanniques d'ARM au cours des cinq prochaines années.

 
0 commentaire - L'OPA sur ARM est un bon signe pour l'économie post-Brexit, estime Theresa May
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]