L'UFC Que Choisir attaque les contrats STIF / RATP et STIF / SNCF

L'UFC Que Choisir attaque les contrats STIF / RATP et STIF / SNCF©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 26 novembre 2015 à 10h52

Lasse des retards et garanties insuffisantes pour les usagers des transports, l'association de consommateurs UFC Que Choisir va attaquer les contrats de service public signés entre le Syndicat des transports d'Ile-de-France (STIF) et la SNCF (pour les années 2016-2019) et entre le STIF et la RATP (pour les années 2016/2020) devant le tribunal administratif de Paris.

Des tarifs adaptés à la qualités de service

L'UFC Que Choisir regrette l'immobilisme des nouveaux contrats signés. "Loin d'un droit au remboursement automatique en cas de retards récurrents, ce contrat se cantonne à un droit discrétionnaire du président du STIF et celui du transporteur d'accorder en cas de 'situation inacceptable', sur une période exceptionnellement longue, appréciés par leurs seuls soins, un droit à un remboursement 'limité à la valeur d'un demi abonnement mensuel par abonné et par année civile'", fait remarquer l'association.

En outre, une pétition a également été lancée pour réclamer une tarification adaptée à la qualité de service observée sur les lignes.  Alors que le premier tour des élections régionales se tiendra le 6 décembre prochain, l'UFC Que Choisir souhaite que les candidats exigent des transporteurs  "une baisse automatique du prix de l'abonnement pour le mois suivant", en cas de retards répétés sur une ligne.

Les lignes "noires"

Dans une enquête publiée en mai dernier, l'UFC Que Choisir a dressé la carte des lignes TER "noires". Dans le Sud notamment, en Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'enquête soulignait que 77% des TER sont arrivés avec un retard supérieur à 6 minutes.  Plus généralement, les lignes très  fréquentées sont généralement les moins fiables. Ainsi, en Ile-de-France, le taux de ponctualité a été de 88,5% l'année dernière avec des lignes où ce taux est inférieur à 85% (le RER A notamment).

 
0 commentaire - L'UFC Que Choisir attaque les contrats STIF / RATP et STIF / SNCF
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]