La Banque de France maintient sa prévision de croissance pour le T2

La Banque de France maintient sa prévision de croissance pour le T2©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 11 juillet 2016 à 08h46

A court terme, la Banque de France ne pense pas que le "Brexit" aura des effets sur la croissance hexagonale. Dans sa note de conjoncture publiée ce lundi matin, l'institution a maintenu sa prévision pour le deuxième trimestre, à savoir un PIB à +0,2%, après une expansion de +0,6% enregistrée sur la période janvier-mars. A titre de comparaison, l'Institut national de la statistique voit le PIB progresser de 0,3% sur la période.

Evolution modérée de l'activité

Selon la Banque de France, dans l'industrie, les chefs d'entreprise prévoient une légère hausse de l'activité en juillet, alors qu'en juin l'indice d'activité s'est stabilisé à 97 comme en mai. Dans les services, la progression a été "modérée" en juin : "les activités de conseil sont dynamiques. L'hébergement-restauration et les services de transport sont en retrait", note la Banque de France. Enfin, dans le bâtiment, l'activité s'est repliée en juin, dans le gros et le second oeuvre, après un fort rebond en mai. Mais elle devrait légèrement repartir le mois prochain.

+1,6% de croissance en 2016 ?

Dans sa note de conjoncture publiée en juin, l'Institut national de la statistique envisage une croissance de 1,6% cette année, contre +1,5% anticipé par Bercy et après +1,2% enregistré en 2015. L'Insee a cependant prévenu que cette prévision reposait alors sur l'hypothèse d'un maintien de la Grande-Bretagne au sein de l'UE. Or, depuis, les Britanniques ont décidé de quitter le Vieux continent.

La semaine dernière, le gouvernement a reconnu que le "Brexit" pourrait impacter la France à hauteur de 0,1 à 0,2 point de PIB cette année. Selon les prévisions des organismes internationaux, qui n'ont pas encore pris en compte les éventuelles répercussions du "Brexit", le PIB de la France affichera une croissance de 1,3% seulement en 2017 selon le Fonds monétaire international, mais de 1,7% selon les projections de la Commission européenne.

 
0 commentaire - La Banque de France maintient sa prévision de croissance pour le T2
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]