La Bourse de Paris repart doucement du bon pied

La Bourse de Paris repart doucement du bon pied

La Bourse de Paris repart doucement du bond pied

A lire aussi

AFP, publié le lundi 24 juillet 2017 à 18h11

La Bourse de Paris est repartie doucement du bon pied lundi (+0,20%), la petite baisse de l'euro face au dollar rassérénant des investisseurs par ailleurs toujours occupés à décortiquer les résultats d'entreprises.

L'indice CAC 40 a progressé de 10,04 points à 5.127,70 points dans un volume d'échanges moyen de 3 milliards d'euros. Vendredi, l'indice parisien avait fini en net recul de 1,57%.

La cote parisienne a ouvert à l'équilibre, et après plusieurs hésitations a finalement opté pour le vert.

"Le marché prend peu de risques mais il se montre néanmoins assez positif", aidé par le reflux de l'euro aujourd'hui, a résumé auprès de l'AFP Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque. 

Après avoir atteint des sommets la semaine dernière dans la foulée de la réunion de la Banque centrale européenne, l'euro reprenait son souffle lundi et baissait un peu, tout en restant à des niveaux très élevés.

Le marché a également compris que "cette hausse de la monnaie unique n'avait pas d'impact très important sur la dynamique de croissance européenne, toujours bien orientée" pour le moment, a complété M. Dembik.

Pour preuve, selon lui, les chiffres de l'activité dans le secteur privé en zone euro dont la croissance a certes ralenti en juillet pour le deuxième mois consécutif, mais qui restent néanmoins à un niveau très élevé.

En outre, "l'euro évolue à un niveau élevé mais il n'est pas encore dans une zone de risque" susceptible de générer des difficultés pour les économies les plus fragiles de la zone euro, a-t-il complété en estimant que cette zone se situait autour de 1,20 dollar pour un euro.

Du côté des indicateurs américains, les reventes de logements aux États-Unis ont baissé en juin davantage que ne s'y attendaient les analystes.

- Gemalto sanctionné -

Sur le front des valeurs, la cote a continué à engranger les publications de résultats.

Gemalto s'est effondré (-19,73% à 44,15 euros), pénalisé par une nouvelle révision à la baisse de ses perspectives de résultats pour le deuxième semestre.

TF1 a pris 1,59% à 11,85 euros alors que le groupe de télévision a publié un bénéfice net de 46,9 millions d'euros pour le deuxième trimestre, quasiment multiplié par quatre sur un an grâce à une progression de ses recettes publicitaires et une maîtrise des coûts.

Le secteur automobile a pour sa part souffert des soupçons d'entente depuis les années 1990 pesant sur les grands constructeurs allemands.

Renault a reculé (-0,31% à 80,83 euros) tout comme Peugeot (-1,30% à 18,16 euros). Ce dernier a en outre été affecté par un abaissement de sa recommandation à "conserver" par HSBC.

Air France-KLM a profité (+3,49% à 12,02 euros) d'un relèvement de sa recommandation à "acheter" contre "conserver" auparavant par Kepler Cheuvreux.

ANF Immobilier s'est apprécié de 4,31% à 22 euros après avoir publié lundi des revenus locatifs bruts en baisse au premier semestre, tout en annonçant son rachat par Icade (-0,08% à 73,35 euros), la filiale cotée du groupe CDC (Caisse des dépôts). L'opération, qui valorise ANF Immobilier à 409 millions d'euros, sera réalisée en deux temps: via l'acquisition d'un peu plus de la moitié du capital auprès d'Eurazeo (+0,19% à 69,22 euros) et par le lancement d'une offre publique d'achat (OPA) sur le reste.

Valneva a gagné 5,32% à 2,97 euros, le fabricant franco-autrichien de vaccins profitant de l'annonce lundi de l'obtention du statut de procédure accélérée ("fast track") aux États-Unis pour son candidat vaccin contre la maladie de Lyme.

Après avoir été malmené vendredi, GTT a fait un bond de 7,29% à 39,32 euros, profitant avec un peu de retard de résultats de bonne qualité au premier semestre.

abx/fka/mm

CAC 40 (Euronext)

 
1 commentaire - La Bourse de Paris repart doucement du bon pied
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]