La Bourse de Paris toujours affectée par le dossier nord-coréen (-1,06%)

La Bourse de Paris toujours affectée par le dossier nord-coréen  (-1,06%)

La Bourse de Paris creuse ses pertes emportée par la géopolitique

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 11 août 2017 à 18h11

La Bourse de Paris a fini en net recul vendredi (-1,06%), achevant la semaine dans la morosité, des tensions géopolitiques persistantes faisant souffler un vent glacial sur le marché d'actions.

L'indice CAC 40 a reculé de 54,31 points à 5.060,92 points, dans un volume d'échanges assez étoffé pour la saison de 3,37 milliards d'euros. La veille, il avait fini en baisse de 0,59%.

Au cours de la semaine écoulée, la cote a cédé 2,73%. Ses gains depuis le 1er janvier atteignent 4,08%.

L'indice phare parisien a débuté en baisse avant d'accentuer son recul, les derniers développements géopolitiques continuant de créer de la nervosité.

Les dirigeants nord-coréen et américain semblent en effet engagés dans une escalade verbale depuis plusieurs jours, suscitant un repli vers les actifs jugés moins risqués, comme l'or ou les dettes d'Etat.

"Il y a un phénomène mondial d'aversion au risque. La question est: que fera l'Europe si les Etats-Unis corrigent fortement?", interroge Alexandre Baradez, analyste pour IG France. 

"La volatilité a grimpé fortement depuis hier. Le risque est qu'il y ait un emballement. La nervosité ambiante est bien supérieure à son niveau d'il y a une semaine", ajoute le spécialiste.

- Inflation inférieure aux attentes -

En outre, des gérants de portefeuilles étant absents en raison de la trêve estivale, "il pourrait y avoir des ordres déclenchés automatiquement à certains niveaux, ce qui avait eu lieu en août 2015, avec des réactions épidermiques très rapides", poursuit M. Baradez.

Du côté des indicateurs, l'inflation américaine a été dévoilée. L'indice des prix à la consommation (CPI) a augmenté de 0,1% alors que les analystes attendaient une hausse de 0,2%. Sur un an, il a grimpé de 1,7%.

"L'inflation est sous les attentes, or une inflation faible induit une Réserve fédérale qui restera accommodante. Cela a permis de donner une bouffée d'air au marché", analyse M. Baradez.

Toutefois, "tant que la question nord-coréenne ne se tasse pas, il y a des risques d'avoir des corrections", nuance-t-il.

L'Allemagne a de son côté annoncé une inflation sur un an de 1,7% en juillet, tandis qu'en France les prix ont affiché une hausse de 0,7% sur un an.

Sur le terrain des valeurs, les titres liés au secteur pétrolier ont particulièrement souffert à l'image de TechnipFMC (-2,56% à 22,43 euros), Total (-1,81% à 42,75 euros) ou Vallourec (-2,29% à 4,52 euros).

Les valeurs minières ont aussi souffert des incertitudes géopolitiques à l'instar d'ArcelorMittal (-4,54% à 21,89 euros) ou Aperam (-2,49% à 41,83 euros).

Le secteur bancaire a été affecté, Société Générale perdant 1,41% à 47,22 euros, BNP Paribas cédant 1,50% à 65,69 euros et Crédit Agricole reculant de 0,79% à 15,09 euros.

Parmi les valeurs du CAC 40, seul Carrefour a terminé dans le vert, sur une nette progression de 1,19% à 20,40 euros.

ADP a fini mal orienté (-1,22% à 142 euros). Les aéroports parisiens ont pourtant enregistré en juillet un trafic en hausse de 4,3% avec une forte progression sur toutes les régions du monde, en particulier l'Afrique et l'Outre-mer.

CAC 40 (Euronext)

 
9 commentaires - La Bourse de Paris toujours affectée par le dossier nord-coréen (-1,06%)
  • avatar
    Mafiosi -

    Mes ordres d'achats pas encore passés, tablant sur une semaine prochaine baissière intéressante pour les emplettes ......

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    Mafiosi claironne a tous les vents que le rez de chaussée arrivé il va faire son marché a pleins paniers il va acheter pour lui le veinard ce sera la grande braderie les soldes de l'année ! mais l'ascenseur pré réglé ne va pas forcément s'arrêter a l'endroit désiré , agréablement il aura peut-être l'occasion en sous-sol de visiter les garages ou les caves éventuellement avec encore plus de chance les catacombes !

    avatar
    Mafiosi -

    pas le temps de visiter......

  • avatar
    bebert1 -

    Cela fait plusieurs fois qu'on nous fait le coup avec la COREE DU NORD !!!!!
    Les marchés boursiers sont-ils assez "cons" pour suivre ce qu'espère la COREE DU NORD...... LA DESTRUCTION CLAIRE ET NETTE DE TOUT CE MONDE CAPITALISTE !!!!

    avatar
    Mafiosi -

    va jouer avec ton Livret A ........

    avatar
    pigeonxxl38 -

    dans le contexte personnel le Livret A aurait fait mon plus grand bonheur pour la simple et bonne raison que par nature contrairement a Mafiosi je n'ai jamais été joueur pour un rond , c'est la "caisse d'épargne" en m'attirant pieds et poings liés dans le piège a cons des actions qui a eut l'honneur de jouer pour moi : elle a juste encaissé mon pognon et laissé filer "maintenant beau pigeon on-t-a tapé tes ronds tu peux crever" pas sorcier non ? mon jeu a moi pour la remercier : frénétiquement la cogner en lui donnant tous les jours a boire et a manger , j'ai quelques indices sur cette banque daubée ... on va voir s'ils vont encore criminellement escroquer et se payer la figure des gens encore longtemps !

  • avatar
    jean6 -

    nous ne sommes pas sortie de l'auberge ,le pire est sans doute à venir , ce qui se passe à NICE est ses environs est très,très ,mauvais il faut sauver NICE et VILLEFRANCHE-SUR -MER, demain ils sera trop tard ;allez à MARSEILLE ,qui est une ville laminée la CANEBIERE ,jadis célèbre ,est en ruine ,plus de grands magasins ;!!! !!!! !!!!

    avatar
    canari -

    quue se passe il a nice et a villefranche ..??

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    quand c'est noir c'est noir il n'y a plus d'espoir et si c'est gris sans être vraiment noir ce n'est pas vraiment pas blanc aussi , ils n'étaient pas vraiment roses ils m'ont fait marron les gros cochons de patrons de la banque qui était jadis la grande référence de confiance de notre épargne en France , je les avait bien prévenu mais suite a leurs coups tordus ils n'ont jamais répondu , mais je suis toujours présent au cœur de ma chère banque daubée : sous la forme du cheval de Troie issu de la mythologie grecque cette espèce d'engin confectionné en planches et monté sur roulettes bourré d'assaillants qui ainsi par surprise s'introduisent chez l'ennemi , j'ai tendance a voir rouge a la vue du placement qui est et qui sera invariablement dans le rouge pompier , pour les allumer je tire a boulets rouges c'est la politique de la "terre brulée" avec l'impression que du coté de la queue rousse de l'écureuil sur les blogs spécialisés : ça sent actuellement une petite odeur de cramé !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]