La CFDT vent debout contre le projet de réforme du Code du travail

La CFDT vent debout contre le projet de réforme du Code du travail

Laurent Berger CFDT

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 19 février 2016 à 15h29

Après la CGT, c'est au tour de la CFDT de tirer à boulets rouges sur le projet de réforme du Code du travail. "Il apporte de mauvaises réponses à des revendications patronales", estime le secrétaire général du syndicat, Laurent Berger, dans un entretien à paraître dans 'Le Monde' ce samedi 20 février.

"Attention aux décisions unilatérales"

Concernant la durée de travail, si les 35 heures demeurent la norme, la CFDT fait part de sa méfiance concernant " la possibilité d'une modulation du temps de travail au-delà d'un an". "Tout ce qui permettrait à une entreprise de déroger à un ordre social fixant une durée du travail ne doit pouvoir se faire que par accord syndical majoritaire", fait valoir Laurent Berger. Selon le projet de loi soumis au Conseil d'Etat, que Reuters s'est procuré, le texte fait la part belle à la négociation collective. Dans certains cas, et en l'absence d'accord, il pourrait même revenir à l'employeur de prendre les décisions. "Je dis attention à chaque fois qu'on laisse le champ libre à la décision unilatérale du chef d'entreprise", prévient Laurent Berger.

Indemnités de licenciement : "scandaleux"

La CFDT proteste également contre la refonte du barème des indemnités prudhommales, avec un plafond fixé à 15 mois de salaire maximum, en fonction de l'ancienneté. "Il y avait un besoin de clarté et de sécurité, pour les salariés comme pour les employeurs, et ce barème y répond", a défendu la ministre du Travail Myriam El Khomri. "Le niveau des indemnités prud'homales est scandaleux, totalement inacceptable. Les plafonds sont très faibles", rétorque Laurent Berger.

 
2 commentaires - La CFDT vent debout contre le projet de réforme du Code du travail
  • avatar
    antipodes -

    Vent debout,la CFDT/MEDEF??!!Il y a des "médias" intéressés,qui font semblant de confondre tempête,avec petit zéphyr!!...La CFDT,a toujours fait cause commune avec le patronat!Seuls quelques militants ici ou là,quand ils sont directement frappés,le dos au mur,sont obligés de se battre avec ceux de la CGT,et de F.O.,voire de SUD.Et dans ce cas,ils sont lâchés par leurs instances!
    antipodes

  • avatar
    lolapoupette -

    on les connait, ils retourneront leur veste comme à chaque fois. On se demande s'ils ont encore des adhérents, à part des"babaches". De toute façon, ils sont à la botte du Medef qui les subventionne à coup de grosses enveloppes.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]