La Chine et les Etats-Unis ont boosté les exportations de Bordeaux en 2016

La Chine et les Etats-Unis ont boosté les exportations de Bordeaux en 2016

Patrimoine et Création vient d'acquérir le domaine viticole de Laleure-Piot, situé en Côte d'Or. L'opération a coûté 2,5 Millions d'Euros !

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 14 mars 2017 à 16h02

Grâce aux marchés américain et chinois, les exportations de Bordeaux sont restées stables en 2016, en volume, avec 270 millions de bouteilles contre 271 millions l'année précédente, a annoncé l'interprofession (CIVB) ce mardi, à l'occasion d'une conférence de presse. En revanche, en valeur, elles ont affiché un repli de 3% à 1,77 milliard d'euros contre 1,83 milliard, un an plus tôt.

Des destinations asiatiques solides

La Chine a nettement augmenté ses achats, avec des exportations en provenance de la France qui ont bondi de 16% à 553.000 hectolitres expédiés, pour une valeur de 322 millions d'euros, là aussi en progression de 16%.

Le CIVB note également la solidité de Hong-kong sur le segment haut de gamme. Ainsi, en valeur, les exportations ont bondi de 13% pour s'établir à 306 millions d'euros, ce qui en fait la deuxième destination en valeur derrière la Chine, malgré la poursuite d'une baisse des volumes (-2%) entamée en 2013. Quant au Japon, il reste sur des niveaux élevés mais a enregistré un repli de 9% de ses exportations en valeur à 146.000 hectolitres pour un chiffre d'affaires de 107 millions d'euros (-5%).

Concernant les Etats-Unis, les exportations ont affiché une hausse de 6%, atteignant le plus haut volume depuis 30 ans avec 189.000 hectolitres pour une valeur de 196 millions d'euros, en recul de 3%.

Recul des exportations européennes

Les exportations vers l'Europe, qui "ne représentent plus que 35% du volume total exporté par Bordeaux" se sont elles aussi tassées. Le Royaume-Uni est d'ailleurs le marché qui enregistre l'une des plus forte baisse en volume (-10% à 165.000 hectolitres) et en valeur (-26% à 151 millions d'euros), devant la Belgique qui a toutefois retrouvé en 2015 sa place de premier client du Bordelais en Europe, mais a connu une baisse en 2016 de 10% en volume et de 8% en valeur (100 millions d'euros).

 
0 commentaire - La Chine et les Etats-Unis ont boosté les exportations de Bordeaux en 2016
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]