La Commission européenne relève nettement ses prévisions de croissance

La Commission européenne relève nettement ses prévisions de croissance©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 09 novembre 2017 à 11h15

La Commission européenne revoit fortement à la hausse ses prévisions de croissance pour la zone euro. Dans ses prévisions d'automne, l'Institution anticipe désormais une hausse du PIB de 2,2% cette année, soit 0,5 point de plus qu'au printemps. Avec une croissance de 2,3%, l'économie de l'ensemble de l'UE devrait elle aussi dépasser largement les prévisions antérieures (qui étaient de 1,9 % au printemps). La prévision pour 2018 au sein de la zone euro est également rehaussée, à 2,1%, contre 1,8% précédemment. En 2019, la CE table pour le moment sur une croissance de 1,9%.

Résilience de la consommation privée, renforcement de la croissance mondiale et recul du chômage

"Les résultats affichés par l'économie européenne cette année sont nettement meilleurs que ce qui était prévu, en raison de la résilience de la consommation privée, du renforcement de la croissance mondiale et du recul du chômage. On observe également un redémarrage de l'investissement, qui bénéficie de conditions de financement favorables et d'un climat économique beaucoup plus serein après la dissipation de l'incertitude. Tous les États membres connaissent actuellement une phase d'expansion économique et voient la situation de leur marché du travail s'améliorer, mais les salaires ne progressent que lentement", explique la Commission.

Le chômage devrait continuer à baisser

Alors que le taux de chômage devrait s'établir à 9,1% en moyenne dans la zone euro cette année (son niveau le plus bas depuis 2009), la CE anticipe une poursuite de la baisse au cours des deux prochaines années, à  8,5% en 2018 et 7,9% en 2019. D'après les estimations, la création d'emplois ralentira à mesure que les incitations fiscales temporaires seront abandonnées dans certains pays et que des pénuries de compétences apparaîtront dans d'autres.

L'inflation reste modérée

Quant à l'inflation, elle devrait s'établir, en moyenne, à 1,5% cette année et tomber à 1,4% en 2018, avant de remonter à 1,6% en 2019. La CE note que l'inflation sous-jacente (très suivie par la BCE), qui ne tient pas compte des prix de l'énergie et des denrées alimentaires non transformées, a augmenté mais reste modérée, ce qui est la conséquence d'une période prolongée marquée par une faiblesse de l'inflation et de la progression des salaires, ainsi que par la sous-utilisation persistante de la main-d'oeuvre.

 
2 commentaires - La Commission européenne relève nettement ses prévisions de croissance
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    référence à l'article :

    Macron dénonce "l'obscurantisme" en inaugurant le Louvre Abu Dhabi
    Statut : refusé
    Il y a 5 heures
    le 09 11 2017 à 09 04

    Mais si M; Macron Président de la République Française voit dans le peuple Français des manifestations de l'Obscurantisme, je ne vois pas pourquoi les Français verraient d'un mauvais oeil, qu'il rejoigne la religion musulmane qui semble être à ses yeux la lumière et la joie de vivre. . M. Le président peut choisir sa religion !



    Les pauvres sont toujours plus pauvres, alerte le Secours Catholique
    le 09 11 2017 à 09 17

    C'est tout à fait ce que dit M. Collomb par ailleurs : 300 000 clandestins sur le territoire français, voila déjà une partie non négligeable qui explique le nombre des pauvres et si on ajoute l’augmentation de la population, il va sans dire que la pauvreté ne peut pas diminuer en nombre ce qu'il serait intéressant de connaitre c'est le pourcentage.



    Coignard - Nicolas Hulot, le ministre en porcelaine
    le 09 11 2017 à 09 24

    On peut dire tout ce que l'on veut du ministre Hulot moi je pense qu'Il a un sens prononcé du partage et du sacrifice Nicolas!

    Il a bien changé M. Hulot : il est en parfaite symbiose avec Mme Hidalgo et permet à cette dernière de faire vivre le rêve hidalgoïste aux parisiens.

    je le trouve sympa M. Hulot ! Pour respecter les engagements de Mme Hidalgo de ne plus voir que des voitures électriques dans Paris, les centrales nucléaires vont continuer à produire. C'est bien de sa part, non ?

    LR: Portelli juge "incompréhensible" le refus de Wauquiez d'un débat télévisé
    Le 09 11 2017 à 14 24

    Si Mme Portelli juge nécessaire et bien elle juge nécessaire. Que dire de plus ? Elle est, ou a été, certainement, influencée dans sa jeunesse par la pub pour les paquets de lessive. Mais bon, a-t-on encore besoin de pub pour des paquets de lessive à la télévision, dans une démocratie occidentale au XXIe siècle, sans avoir peur d'aller à la télévision, franchement, si c'est vraiment pour elle compréhensible, elle n'a pas a avoir honte, il faut qu'elel fasse la pub.
    Si elle se débrouille bien et est en mal de notoriété elle peut probablement trouver des journalistes qui se prêteront au jeu et feront comme si...
    Bref, elle propose quoi au fait cette dame pour libérer la France de ses miasmes ?

  • avatar
    xavier -

    Cette commission européenne qui abritent des comiques de scènes et de situations devrait surtout mettre en avant des prévisions de la croissance de l'endettement des états face au PIB. Et, en plus, avec des taux quasi négatifs............Ca va bouillir !!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]