La croissance 2016 légèrement inférieure à l'objectif, reconnaît l'exécutif

La croissance 2016 légèrement inférieure à l'objectif, reconnaît l'exécutif©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 02 novembre 2016 à 16h45

Le gouvernement ne semble plus croire à son hypothèse de croissance pour 2016, à savoir une progression du PIB de 1,5%. Comme relevé par 'Le Figaro', dans le compte-rendu des ministres, le gouvernement indique qu'il "est possible qu'(elle) soit légèrement plus faible que prévu mais ceci n'est pas inquiétant".

"Facteurs temporaires" en cause

"Cette légère révision s'explique en effet par des facteurs exceptionnels et temporaires comme les grèves du 2ème trimestre, les attentats et les mauvaises récoltes agricoles", poursuit-il.

Vendredi, l'institut national de la statistique a fait état d'une expansion de +0,2% au troisième trimestre, selon une première estimation, après respectivement +0,7% et -0,1% aux premier et deuxième, portant l'acquis de croissance à seulement 1,1%. Pour l'ensemble de l'année, l'INSEE vise ainsi un PIB à +1,3%.

Les moteurs internes au "vert" ?

L'exécutif se veut toutefois rassurant : "l'important est que les moteurs internes de notre croissance - la consommation et l'investissement - restent au vert (...) alors que le climat des affaires a bien résisté en dépit des incertitudes liées au référendum britannique".

Pourtant, d'après la note de l'Insee, les dépenses des ménages - qui constituent habituellement un soutien à l'économie - ont stagné au troisième trimestre, alors que l'investissement des entreprises a reculé de 0,3% sur la période. En revanche, celui des ménages a accéléré (+0,8% après +0,4%). Enfin, le climat des affaires s'est effectivement stabilisé légèrement au dessus de sa moyenne de longue période au mois d'octobre.

 
1 commentaire - La croissance 2016 légèrement inférieure à l'objectif, reconnaît l'exécutif
  • avatar
    ensoleiller -

    Je ne sais pas comment il compte ??? Chez moi, 0,7 au 1é trimestre, plus - 0,1 au 2é trimestre cela fait 0,6 de moyenne sur le semestre , ajoutons 0,2 au 3é trimestre cela fait 0,8 de croissance

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]