La croissance britannique plus faible que prévu au troisième trimestre

La croissance britannique plus faible que prévu au troisième trimestre

Londres Grande Bretagne

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 23 décembre 2015 à 15h30

La croissance britannique a été revue à la baisse au troisième trimestre. Selon l'estimation finale de l'Office national des statistiques, le PIB (produit intérieur brut) britannique a progressé de 0,4% sur les trois mois clos fin septembre, contre une hausse de 0,5% en seconde estimation et +0,5% attendu par le consensus. En glissement annuel, la croissance atteint 2,1% contre 2,3% annoncé précédemment.

Moins de pression

L'ONS explique sa révision à la baisse par une croissance du secteur des services moins forte que précédemment estimé, en particulier celle des services financiers. La Banque d'Angleterre avait auparavant estimé que la croissance devrait atteindre 0,6% au troisième trimestre. "Il va y avoir encore moins de pression à court terme pour relever les taux d'intérêt", a déclaré Philip Shaw, économiste chez Investec, cité par l'agence de presse Reuters.

Consommation des ménages

Les données du deuxième trimestre ont également été revues en baisse, la croissance d'un trimestre sur l'autre étant désormais donnée à 0,5%, contre +0,7% précédemment, et celle d'une année sur l'autre à 2,3% (contre +2,4%). La reprise économique en Grande-Bretagne a été essentiellement tirée depuis 2013 par les dépenses des ménages. Celles-ci ont été encore plus vigoureuses que précédemment estimé au troisième trimestre alors que l'inflation quasi-nulle et la progression des salaires ont permis la plus forte hausse annuelle du revenu disponible depuis 2010.

 
0 commentaire - La croissance britannique plus faible que prévu au troisième trimestre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]