La French tech échappe (encore) à la bulle des prix

La French tech échappe (encore) à la bulle des prix
A lire aussi

LesEchos, publié le mardi 26 septembre 2017 à 10h51

Sur le papier, les signaux avant-coureurs d'une bulle sont là: les start-ups françaises _ Actility, Ivalua, Younited, Linxo, Vulog,
Manomano_engrangent des dizaines de millions d'euros de plus en plus vite (21 mois de moins en 2016 qu'en 2015, entre la création et le deuxième tour selon Avolta Partners). Les fonds de l'Hexagone n'ont jamais levé autant de capitaux, et ils focalisent ces ressources sur 10% des start-up.

Et pourtant, à croire la dernière étude réalisée auprès de 1480 start-ups par Avolta Partners, la Bpi et PwC, le capital-risque français est plutôt en voie de s'assagir.

Le prix payé, calculé en multiple du chiffre d'affaires, a baissé de 5,4 fois en 2014, à 4,4 en 2015, et 4,2 en 2016, alors même que les tickets moyens d'investissement ont…

Lire la suite sur LesEchos

 
0 commentaire - La French tech échappe (encore) à la bulle des prix
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]