La Grèce a trouvé un accord avec ses créanciers, les marchés soulagés

La Grèce a trouvé un accord avec ses créanciers, les marchés soulagés©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 02 mai 2017 à 08h50

Après des mois de tractations, la Grèce et ses créanciers internationaux sont parvenus à un accord sur les réformes à mettre en place dans le cadre du troisième plan d'aide de soutien financier accordé à l'été 2015, d'un montant de 86 milliards d'euros.

La République hellénique touchera donc une nouvelle tranche, qui lui permettra de rembourser 7,5 milliards d'euros de prêts arrivant à échéance d'ici le mois de juillet...

Réformes et hausses d'impôts

Cet accord prévoit une série de réformes qui engendrera une économie de 2% sur le produit intérieur brut. Elles portent notamment sur le marché du travail et de l'énergie. Il comprend également une baisse des coûts des retraites et des hausses d'impôts.

En revanche, si la Grèce fait mieux que prévu, l'impact de ces mesures d'austérité additionnelles sera en partie compensé par une baisse de la fiscalité...

Vers un allègement de la dette ?

L'accord trouvé devrait aussi ouvrir la voie aux discussions sur un allègement de la dette, alors que les ministres des Finances de la zone euro doivent se retrouver le 22 mai prochain.

"Les mesures d'aménagement de la dette, je parle de mesures raisonnables, sont réellement nécessaires", a ainsi déclaré la semaine dernière, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Junker, dans un entretien accordé au site d'informations grec euro2day. "Nous devons reconnaître que la Grèce a fait d'énormes progrès", avait-il ajouté.

Excédent budgétaire primaire

En 2016, Athènes a dégagé un excédent budgétaire primaire de 4,2% de son PIB, soit bien au dessus de l'objectif fixé. D'après un projet consulté par Reuters, le FMI estime que la Grèce pourrait en dégager un de 2,2% en 2018, et viser 3,5% annuellement pour la période 2019-2021.

Le Fonds suggère de limiter à 1,5% du PIB l'excédent budgétaire primaire par la suite. Les créanciers de la zone euro s'attendent pour leur part à ce qu'Athènes dégage un excédent primaire de 3,5% du PIB sur une période plus étendue...

 
0 commentaire - La Grèce a trouvé un accord avec ses créanciers, les marchés soulagés
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]