La maison-mère de Zara accusée d'évitement fiscal par les eurodéputés verts

La maison-mère de Zara accusée d'évitement fiscal par les eurodéputés verts

Zara prêt-à-porter

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 08 décembre 2016 à 12h38

Zara et sa maison-mère Inditex sont accusés par les eurodéputés verts d'avoir mis en place des procédés d'évitement fiscal, principalement aux Pays-Bas, en Irlande et en Suisse.

"Le groupe affiche l'une des marges bénéficiaires nettes la plus haute dans le secteur du textile (13,8% en 2015) et l'un des revenus nets les plus élevés (2,9 milliards d'euros en 2015)", écrivent-ils dans un rapport dévoilé ce jeudi. Pourtant, d'après leur enquête, "Inditex a enregistré moins de 585 millions d'euros d'impôts sur la période 2011-2014", font-ils remarquer.

Profiter des failles du système

En outre, des grands groupes comme Inditex tirent profit du manque d'harmonisation des politiques fiscales, afin de payer le moins d'impôts possibles, déplorent les eurodéputés. Inditex a notamment transféré des redevances vers une filiale basée aux Pays-Bas. Cela aurait représenté un manque à gagner de 218 millions d'euros pour l'Espagne et de 76 millions d'euros pour la France.

En Irlande, les filiales du groupe de prêt-à-porter sont principalement dédiées à des activités financières, alors que celle du commerce électronique, enregistre d'importants profits taxés à seulement 12,5%. Enfin, en Suisse, Inditex a payé des impôts sur les bénéfices à hauteur de 7,8%...

Inditex dément les accusations

Inditex n'a pas tardé à réagir à ces accusations, assurant "respecter la législation fiscale en vigueur dans l'ensemble des 93 marchés où elle exerce ses activités".  Le rapport se réfère à la période comprise entre 2011 et 2015. Durant celle-ci, "Inditex a contribué à plus de 4,4 milliards d'euros d'impôt sur les sociétés dans le monde" et "à hauteur de 2,2 milliards d'euros de recettes à l'État espagnol, ce qui représente plus de 2% de la collecte totale de recettes fiscales des sociétés", ajoute-t-il. Le groupe pointe du doigt les conclusions "erronées" du document.

 
0 commentaire - La maison-mère de Zara accusée d'évitement fiscal par les eurodéputés verts
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]