La mobilisation contre la loi Travail s'essouffle

La mobilisation contre la loi Travail s'essouffle©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 12 mai 2016 à 19h17

Alors que l'Assemblée nationale a rejeté jeudi la motion de censure déposée par la droite, à la suite de l'engagement de la responsabilité du gouvernement de Manuel Valls sur le projet de loi travail, l'agence 'Reuters' fait état d'une faible mobilisation dans la rue. Les syndicats CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl avaient en effet appelé à des rassemblements partout en France afin d'exprimer leur opposition au texte et au 49-3.

Faible mobilisation

D'après les données compilées par l'agence de presse, 11.500 à 12.500 personnes ont manifesté ce jeudi, selon la police, à Paris, où quelques heurts se sont produits. En région, à Toulouse, entre 3.000 et 12.000 personnes selon les sources ont défilé, fustigeant "le passage en force" du gouvernement et son "refus du débat démocratique". A Marseille, à peine un millier de manifestants ont été recensés, contre environ 1.500 à Strasbourg selon Reuters. Enfin, à Lyon, la police a dénombré 750 manifestants et les organisateurs 1.500.

Intensification en vue ?

La mobilisation semble montrer des signes d'essoufflements, d'autant que les jeunes entrent en période de partiels. Le 31 mars dernier, au plus fort du mécontentement, 390.000 à 1,2 million de personnes, selon les sources, avaient défilé dans toute la France. Les syndicats espèrent profiter à partir de la semaine prochaine - deux autres journées de rassemblements sont prévues, les 17 et 19 mai prochains - du renfort des routiers, les fédérations FO, CGT et Sud des transports ayant appelé à une grève reconductible à partir de la nuit du 16 mai, avec la menace de bloquer une partie de l'activité du pays. Du côté des cheminots, des préavis de grève ont été déposés avant tout pour protester contre des négociations salariales en cours, mais ils pourraient se greffer au mouvement.

 
0 commentaire - La mobilisation contre la loi Travail s'essouffle
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]