La nouvelle condamnation d'Agnès Saal est tombée

La nouvelle condamnation d'Agnès Saal est tombée©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 15 avril 2016 à 14h33

Nouvelle condamnation pour Agnès Saal ce vendredi : l'ex-directrice du Centre Pompidou a écopé vendredi à Paris d'une peine de trois mois de prison avec sursis et de 3.000 euros d'amende pour des frais de taxi abusifs. Lundi, elle avait déjà été condamnée lundi par le tribunal correctionnel de Créteil à une amende de 4.500 euros pour des fais comparables survenus lorsqu'elle dirigeait l'Institut national de l'audiovisuel (Ina). Agnès Saal avait plaidé coupable de détournement de fonds publics dans les deux dossiers.

Exclue de la Fonction publique

L'ancienne haute fonctionnaire a dépensé près de 41.000 euros en notes de taxis en dix mois lorsqu'elle dirigeait l'Ina, dont plusieurs milliers d'euros pour son fils, et 38.000 euros sur la période janvier 2013-avril 2014, lorsqu'elle était directrice générale du Centre Pompidou. Après le scandale qui avait éclaté au printemps 2015, dans la foulée de ces révélations, Agnès Saal avait écopé d'une exclusion de la fonction publique pour deux ans, dont six mois ferme. Elle est donc exclue sans rémunération pendant six mois, puis sera réintégrée dans la fonction publique, où un nouveau poste lui sera proposé.

Regrets

Dans un entretien accordé au 'Monde' au mois de janvier, elle avait tenu à s'expliquer sur cette affaire. "J'assume cette faute, je la regrette à un point infini, j'y pense jour et nuit depuis huit mois. Mon regret est sincère, profond", avait-elle déclaré, tout en estimant être devenue "un dérivatif, un symbole, l'incarnation d'une trahison des élites", alors qu'elle se place à "l'opposé de cette image de haut fonctionnaire cupide qui dilapide les fonds publics"...

 
2 commentaires - La nouvelle condamnation d'Agnès Saal est tombée
  • avatar
    povfonctpublic -

    Le plus terrible c'est quelle est suspendue de la fonction publique mais recyclable dans 6 mois dans un placard doré, comme tout les " hauts fonctionnaires cancrelats de la nation"

    avatar
    Sieyes -

    Lorsqu'à la suite de sa démission forcée, elle a été réintégrée au ministère de la Culture, elle s'est retrouvée chargée d'une vague mission. Est-ce cela que vous appelez un "placard doré" ?

  • avatar
    PN-99-47 -

    La nouvelle condamnation d'Agnès Saal est tombée

    C'est loin du compte 4500+3000= 7500, soit un tiers de ces dépenses, et qu'elle ne payera pas certainement, mais en plus elle conserve son statut!!!

    avatar
    Sieyes -

    vous faites une confusion entre l'amende, à verser à l'Etat, qui est une sanction, et la restitution des sommes détournées à l'INA et au Centre Pompidou. Celles-ci ont été remboursées ou sont en cours de remboursement;

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]