La part des mères de 40 ans et plus progresse en France

La part des mères de 40 ans et plus progresse en France

Quatre bébés dans une maternité allemande.

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 29 septembre 2016 à 09h53

Si la France demeure l'un des pays européens où le taux de natalité est le plus élevé, le nombre de naissances a reculé de 2,4% l'an dernier, avec 799.000 bébés, souligne l'Institut national de la statistique dans une étude parue ce jeudi. "À champ constant (hors Mayotte), le nombre de naissances retrouve ainsi son niveau de 2002 ou 2003", précisent les auteurs de l'étude.

La part des maternités tardives progresse

La majorité de ces nouveaux-nés ont des parents âgés de 30 à 39 ans (52%), alors que 42,8% ont moins de 30 ans et 5,2% ont plus de 40 ans. L'étude de l'Insee se concentre en particulier sur les mamans de plus de 40 ans dont la part augmente régulièrement depuis le début des années 1980.

Elle est passée de 1,2% en 1984 à 5,1% en 2015. Pour autant, l'institut note que le phénomène est loin d'être nouveau. "Les maternités dites 'tardives' sont en effet fréquentes tout au long de la première moitié du XXe siècle. En 1901, par exemple, 6,5% des bébés de l'année ont une mère de 40 ans ou plus", rappellent les auteurs.

En 2014, 26,4% des naissances de mères de 40 ans ou plus étaient des premières naissances, 29,3% des deuxièmes naissances et 44,3% des troisièmes naissances ou plus.

Hausse de la fécondité

Cette évolution va de pair avec une hausse de la fécondité des femmes de 40 ans et plus depuis 1984. "En 2015 1.000 d'entre-elles donnent naissance à 9 enfants environ, retrouvant ainsi un niveau de fécondité déjà atteint en 1967 ou en 1956. Cependant, même si la fécondité à des âges avancés remonte, son niveau actuel reste en deçà de ce qu'il a pu être au début des années 1950 par exemple", détaille l'Insee.

Un autre phénomène explique que les maternités tardives soient plus fréquentes : depuis 1986, la part des femmes âgées de plus de 40 ans augmente. Elle est passée de 42,42% il y a 30 ans, à 53% en 2015.

 
0 commentaire - La part des mères de 40 ans et plus progresse en France
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]