La Poste priée de mieux gérer son patrimoine immobilier

La Poste priée de mieux gérer son patrimoine immobilier©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 19 février 2016 à 08h27

En tant que société publique d'acheminement de courrier, La Poste possède également un riche patrimoine immobilier... Parmi ses pièces de choix figure notamment l'immeuble de la Poste du Louvre, situé au coeur de Paris. Or, la Cour des Comptes vient de publier un rapport sur la gestion immobilière du groupe, qui conclut que l'entreprise publique pourrait bien mieux faire en la matière...

Inflation des salaires des personnels chargés de l'immobilier

Pour commencer, les magistrats s'étonnent de la dérive salariale des quelque 1.000 salariés de La Poste affectés à la gestion de l'immobilier du groupe... Ainsi, entre 2009 et 2014, la rémunération moyenne des personnels dans cette fonction est passée de 49.800 euros an à 56.400 euros par an. Quant aux rémunérations des dix cadres dirigeants, excepté le directeur général, elles ont connu une évolution moyenne de 6,6% par an, soit trois fois plus rapide que l'augmentation du Smic...

Cette situation est d'autant plus illogique que La Poste, qui fait face à la baisse des courriers à acheminer, ainsi qu'à des critiques sur la hausse de ses tarifs, a besoin de moins en moins d'espace immobilier... Sur ce point, la Cour estime que la société ne gère pas très efficacement les projets de reconversion des locaux qu'elle n'occupe pas entièrement.

Un taux de vacance passé de 10,9% à 15% entre 2008 et 2013

La Poste est parvenue à diminuer les surfaces occupées de 7,5 millions de m(2) en 2005 à 6,5 millions de m(2) en 2014, mais le rythme des ventes du patrimoine n'a pas été assez élevé pour résorber le taux de vacance, souligne la Cour.

Ainsi, ce taux de vacance est passé de 10,9% fin 2008 à 15% fin 2013. La Poste s'était fixé pour objectif de ramener cette vacance à 6,5% en 2018, mais elle estime désormais qu'elle ne pourra pas y arriver avant 2020. Cette situation va encore alourdir les coûts liés à la gestion de ces surfaces. Ces derniers étaient estimés à 80 millions d'euros par an en 2012, en tenant compte du manque à gagner des loyers et des dépenses engagées pour éviter la dégradation des locaux.

La Cour des comptes épingle aussi la lenteur des projets de reconversion des locaux non utilisés... A Paris, la réflexion sur la rénovation de la nouvelle Poste du Louvre a commencé en 2006, mais ce n'est qu'en 2018 que le bâtiment sera finalement livré ! Entièrement reconfiguré, il comprendra notamment, en plus du bureau de poste, un hôtel et une crèche...

 
0 commentaire - La Poste priée de mieux gérer son patrimoine immobilier
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]