La présidentielle de 2017 devrait coûter moins cher à l'Etat

La présidentielle de 2017 devrait coûter moins cher à l'Etat

élection vote isoloir

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 08 novembre 2016 à 15h08

L'élection présidentielle de 2017 et les législatives qui suivront coûteront moins cher à l'Etat, grâce notamment à une dématérialisation de la propagande électorale. Des chiffres du ministère de l'Intérieur révélés mardi par BFM Business montrent que l'organisation du scrutin présidentiel devrait coûter 2,85 euros pour chacun des 44,6 millions d'électeurs potentiels, contre 4,32 euros en 2012. Pour les législatives du mois de juin, le montant serait de 2,43 euros, contre 3,63 euros lors du précédent scrutin.

Pour chaque élection politique, l'État prend en charge les frais relatifs à l'organisation matérielle du scrutin mais également le remboursement forfaitaire des dépenses électorales des candidats, le remboursement de la propagande officielle (affiches, bulletins et professions de foi) et, le cas échéant, le coût de la campagne audiovisuelle. Le coût d'une élection varie donc en fonction du nombre de candidats et des résultats qu'ils obtiennent, ceux-ci ne pouvant bénéficier des remboursements qu'à partir d'un certain pourcentage de suffrages exprimés. Pour ses calculs, le ministère estime que 12 candidats se présenteront en 2017 contre 10 en 2012 et 16 en 2007.

Dématérialisation

Le budget 2017, qui sera voté d'ici quelques semaines, prévoit donc de dématérialiser la propagande électorale, c'est à dire de mettre en accès sur internet les professions de foi des candidats. Les électeurs ne recevraient plus non plus les bulletins de vote à leur domicile envoyés par la Poste.

"L'économie que pourrait permettre la dématérialisation de la propagande électorale est estimée à 168,9 millions d'euros en 2017, dont 100,6 millions d'euros pour l'élection présidentielle, 66,0 millions d'euros pour les élections législatives et le solde pour les dépenses communes. Une telle réforme nécessitant un vecteur législatif pour toutes les élections sauf l'élection présidentielle, elle fait l'objet d'un article au projet de loi de finances pour 2017", peut-on lire dans le document mis en ligne par le ministère.

 
0 commentaire - La présidentielle de 2017 devrait coûter moins cher à l'Etat
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]