La réforme du Code du travail bouclée en septembre ?

La réforme du Code du travail bouclée en septembre ?©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 23 mai 2017 à 20h39

Comme annoncé, Emmanuel Macron a reçu mardi à l'Elysée, tout au long de la journée, les représentants du patronat et des syndicats afin d'aborder le dossier de la réforme du Code du travail... Les entretiens ont débuté dès neuf heures, avec Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, et ont pris fin avec Philippe Louis, le président de la CFTC. Le calendrier de la réforme a fait l'objet de longues discussions, ont rapporté les partenaires sociaux.

La réforme bouclée d'ici à la fin septembre ?

Selon les représentants de la CPME et de la CFE-GCG, le dossier devrait être bouclé à la rentrée, avant la fin  septembre. François Asselin, le président de la CPME, a ainsi évoqué devant les journalistes le calendrier suivant  : "concertation jusqu'à la mi-juin, à peu près, (...) loi d'habilitation durant l'été, avec une volonté du président de la République de passer au vote courant septembre".

De son côté, François Hommeril (CFE-CGC) a expliqué que le président Macron souhaitait voir la loi de ratification votée fin septembre. Pour les réformes des retraites et de l'assurance chômage, "on pourrait attendre, ou espérer en tout cas, aboutir sur quelque chose de construit, en tout cas de structuré, aux alentours de la moitié de l'année 2018", a dit François Asselin.

Les syndicats réclament du temps

"On a discuté des méthodes, plus que du fond (...) J'ai demandé qu'il n'y ait pas de forme de précipitation, qui ferait croire que d'ici l'été, il faudrait avoir tout réglé (...) c'est impossible", a déclaré pour sa part Laurent Berger.

Le leader de la CFDT a demandé au président de la République de respecter la concertation sur des sujets lourds. Emmanuel Macron, pour aller plus vite, entend légiférer par ordonnance sur un certain nombre de sujets... 

Détente sur le calendrier

Jean-Claude Mailly, leader de Force Ouvrière, a également réclamé une "détente" sur le calendrier, rapporte la rédaction social RH de l'agence de presse AEF spécialisée, sur son compte Twitter.

"J'ai cru comprendre que l'agenda rapide qui était prévu n'est pas aussi rapide que ce que j'avais cru comprendre (...) l'échéance de fin août a l'air plus floue", a ajouté Phiippe Martinez, leader de la CGT, sur BFMTV.

Le Medef veut, au contraire, aller vite...

A l'inverse, le patron du Medef, Pierre Gattaz, a estimé que cette réforme "devrait aller vite". "Je crois que c'est essentiel d'aller vite sur ce gros problème français. Il faut déverrouiller ce marché du travail", a-t-il déclaré, suite à son entretien avec le chef de l'Etat.

Selon 'Reuters', Pierre Gattaz a notamment demandé à Emmanuel Macron de supprimer de "façon urgente" le dispositif de pénibilité et le prélèvement de l'impôt à la source, qui pèsent sur les entreprises.

Il a aussi plaidé pour une amélioration de son projet de transformation du CICE en baisse des cotisations, qui augmentera selon lui le coût du travail de 7 milliards d'euros...

 
1 commentaire - La réforme du Code du travail bouclée en septembre ?
  • avatar
    concorde -

    si la réforme doit aller vite, qu'elle doit être "bouclée" rapidement, à quoi servent les concertations ? à expliquer comment "on ne peut pas faire autrement" ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]