La tension monte autour de l'AG d'Accor

La tension monte autour de l'AG d'Accor
A lire aussi

LesEchos, publié le vendredi 21 avril 2017 à 12h05

La tension monte autour du groupe Accor. L'assemblée générale qui se tiendra le vendredi 5 mai prochain risque d'être agitée. Proxinvest vient de retirer ce jeudi 20 avril son soutien aux administrateurs présentés par la société dont Sébastien Bazin, PDG, dont le mandat est soumis à réélection, et Nicolas Sarkozy, coopté il y a peu.

L'agence de conseil en vote française a aussi recommandé à ses clients, des investisseurs de voter contre le renouvellement d'Iris Knobloch, administratrice indépendante.

Suppression des droits de vote double

Une décision coup de gueule qui vise à sanctionner selon la société « un gros manquement en termes de gouvernance », ou encore « un mauvais tour fait à la démocratie actionnariale », « un vrai problème de respect de l'intérêt…

Lire la suite sur LesEchos

 
0 commentaire - La tension monte autour de l'AG d'Accor
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]