Le chômage a poursuivi son rebond en juin

Le chômage a poursuivi son rebond en juin©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 26 juillet 2016 à 18h12

Le nombre de demandeurs d'emploi a poursuivi sa progression en juin, en hausse de 0,2% sur un mois (5.400 personnes supplémentaires) pour la catégorie A (sans aucune activité), selon les chiffres publiés mardi soir par Pôle emploi, pour atteindre 3.525.700. Il diminue de 0,2% sur trois mois (soit -5.300 personnes) et recule de 0,7% sur un an (-24.600 personnes).

Difficile pour les moins de 25 ans

En ajoutant les catégories B et C (personnes exerçant une activité réduite), le nombre d'inscrits à Pôle Emploi a augmenté de 0,1%, soit 6.300 personnes de plus en un mois, à 5.434.600 (5.733.900 en incluant les départements d'Outre-mer). Ce nombre diminue sur trois mois de 0,4% (soit -19 500 personnes), et progresse de 0,9% sur un an (+48 100 personnes).

La hausse de juin est due pour l'essentiel aux moins de 25 ans, catégorie dont les demandeurs d'emplois progressent de 0,8% à 511.400, un plus haut de quatre mois. Le nombre de chômeurs reste stable chez les 25-49 ans et augmente de 0,2% chez les 50 ans et plus. Sur un an, le total de jeunes chômeurs recule encore de 5,7% et celui des 25-49 ans de 1,2%, alors qu'il augmente de 3,8% chez les seniors.

Moins de chômeurs de longue durée

Le nombre de chômeurs inscrits depuis plus d'un an à Pôle emploi, considérés comme chômeurs de longue durée, s'inscrit en baisse de 0,9% en juin, à 2.429.200, un plus bas depuis septembre 2015. Mais il s'accroît encore de 2,3% par rapport à un an plus tôt.

Sur les trois mois à fin juin, les entrées à Pôle Emploi ont bondi de 8,2% par rapport aux trois mois précédents, à 550.700 en moyenne, en raison notamment d'une forte hausse (+15,5%) des fins de mission d'intérim avant l'été. Dans le même temps, les sorties de Pôle emploi ont progressé de 8,1%, avec un niveau toujours élevé de radiations administratives (+17,4%) et d'entrées en stage (+53,5%).

"Ca va mieux" ?

Le chômage était reparti à la hausse en mai (+0,3%) après deux mois consécutifs de recul, sous l'effet d'un nombre élevé de réinscriptions après les nombreuses désinscriptions pour défaut d'actualisation des dossiers du mois d'avril. Pour expliquer ce nouveau mouvement de yo-yo, le gouvernement avait notamment avancé les grèves liées à la loi Travail et les inondations.

Pour la dernière interview du 14 Juillet de son mandat, François Hollande a réitéré son expression "ça va mieux" en France, malgré les vives critiques sur la situation économique de la France. "Ca va effectivement mieux (...) parce que nous avons retrouvé de la croissance (...) mais nous sommes encore fragiles", a-t-il dit, prédisant "une baisse du chômage à la fin de l'année, mais un chômage qui sera encore trop élevé". "Ça veut dire qu'il va falloir continuer la politique que j'ai engagée", a insisté le président, qui dira à la fin de l'année s'il brigue ou non un second mandat.

 
4 commentaires - Le chômage a poursuivi son rebond en juin
  • avatar
    Lasmolles -

    Il n'y a jamais eu de rebond car le chômage continue d'augmenter malgré les mensonges à répétition de Hollande et son gouvernement.

  • avatar
    mp46 -

    Lors d'une réunion pour la défense des hommes contre les femmes l'orateur pose la question :
    Y- a t-il parmi vous certains dont la femme impose un seul rapport par an ?
    Moi répond l'un des assistants hilare !
    Et ça vous fait rire ?
    Oui, c'est pour ce soir !

  • avatar
    colombe12 -

    Diront ils le nombre de radiés pour vice de forme, diront ils le nombre de transfert de A en B de B en C. Cela n'est pas dit dans l'histoire. De toute façon ils mentiront comme il se doit. Tout est truqué chez ces gens là. Ils n'ont aucune considération pour tous ces francais qui ne demandent qu'à bosser mais ne trouvent pas.

  • avatar
    jjfm -

    pole emploi c est de la merde que des mensonges

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]