Le débat de l'entre-deux-tours se déroule ce mercredi soir

Le débat de l'entre-deux-tours se déroule ce mercredi soir©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 03 mai 2017 à 10h25

C'est le grand soir pour Marine Le Pen et Emmanuel Macron, à quatre jours du deuxième tour de l'élection présidentielle. La candidate du Front National et le fondateur d'En Marche s'affronteront ce mercredi, dès 21 heures, pour le célèbre débat de l'entre-deux-tours.

Au lendemain du premier tour, certains s'étaient demandé si ce face à face aurait bien lieu. En 2002, Jacques Chirac avait en effet refusé de débattre avec Jean-Marie Le Pen, qui était parvenu à se placer au deuxième tour. "Ne pas débattre, même avec son ennemi, est une erreur", a déclaré Emmanuel Macron, mardi, au micro de RMC et de BFMTV.

Concurrence avec le football

Le débat sera retransmis en direct sur France 2 et TF1, co-organisateurs de l'événement. Le signal ayant été ouvert, les téléspectateurs pourront également le suivre sur d'autres chaînes ainsi que sur les stations de radio. Le Conseil supérieur de l'Audiovisuel (CSA) ayant exigé la parité lors de ce l'événement, les candidats seront interviewés par Nathalie Saint-Cricq pour 'France 2' et Christophe Jakubyszyn pour 'TF1'.

Habituellement, le débat de l'entre-deux-tours est très suivi. Celui qui avait opposé François Hollande à Nicolas Sarkozy en 2012 avait réuni 17,8 millions de téléspectateurs. Ce mercredi, Marine Le Pen et Emmanuel Macron seront toutefois en concurrence avec un adversaire de taille: le football...! La demi-finale de la Ligue des champions qui opposera Monaco à la Juventus de Turin aura en effet lieu ce soir.

Débattre sans agressivité

Ce débat sera l'occasion de renverser la vapeur ou de convaincre les indécis. Emmanuel Macron est crédité de 59% des intentions de vote contre 41% pour Marine Le Pen, selon un sondage Cevipof / Ipsos / Sopra Steria mené en partenariat avec 'Le Monde'. Toutefois, 15% des personnes interrogées indiquent que leur choix peut encore changer et seulement 48% déclarent qu'il s'agit d'une véritable adhésion au projet.

"Je ne serai pas dans l'invective, je ne serai pas dans le raccourci, je ne serai pas dans l'insulte ; j'écoutais hier Mme Le Pen, elle n'est que là-dessus", a souligné sur BFMTV le candidat d'"En Marche". "Je veux aller au corps-à-corps, au combat sur le fond des idées pour démontrer que ses idées sont de fausses solutions", a-t-il ajouté.

De son côté, Marine Le Pen espère bien faire "craquer" le candidat d'En Marche, sans se montrer agressive, indique 'Le Parisien'. "Quand il est attaqué, il a un manque de sérénité, il peut s'énerver très vite", souligne l'un des collaborateurs de Marine Le Pen, interrogé par le quotidien.

 
1 commentaire - Le débat de l'entre-deux-tours se déroule ce mercredi soir
  • avatar
    Raoul92 -

    Ne pas voter FN d'accord mais voter pour un imposteur complice de l'évadé fiscal Drahi c'est quand même un comble ! Macron lui a fait un cadeau fiscal de 14 milliards quand il était à Bercy et c'est pourquoi cet escroc a mis tous ses journaux et médias télé au service du candidat François Macron. On voit le résultat. Pourtant on vous avait avertis. Les électeurs sont finalement des gogos. Dommage, on va encore se prendre pour cinq ans de chômage et d'insécurité sans parler de la dette qui va nous exploser à la figure.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]