Le défaut du Venezuela plonge les investisseurs dans l'inconnu

Le défaut du Venezuela plonge les investisseurs dans l'inconnu
A lire aussi

LesEchos, publié le mercredi 15 novembre 2017 à 22h16

« Désespérant ». Abdallah Guezour, responsable de la dette émergente chez Schroders, n'a jamais vu une situation pareille. Lundi soir, le président Nicolás Maduro avait convié les porteurs d'obligations émises par le Venezuela et sa compagnie pétrolière PDVSA à discuter à Caracas. Sur les 400 investisseurs invités, une centaine aurait fait le déplacement. Aucune décision n'a été prise, comme beaucoup le prévoyaient. Peu après, l'agence Standard & Poor's Global a placé la dette du Venezuela en « défaut partiel », invoquant le non-paiement d'un coupon.

Aucun cadre aux négociations

A ce stade, la visibilité est nulle pour les investisseurs. « Contrairement aux autres crises de dette, il n'y a aucun cadre structurant les discussions avec les créanciers. Ni le FMI, ni…

Lire la suite sur LesEchos

 
14 commentaires - Le défaut du Venezuela plonge les investisseurs dans l'inconnu
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]