Le FMI pourrait de nouveau abaisser ses prévisions de croissance

Le FMI pourrait de nouveau abaisser ses prévisions de croissance©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 25 février 2016 à 14h10

En vue de préparer la réunion des ministres des Finances et gouverneurs des banques centrales du G20 qui se tient vendredi et samedi à Shanghaï, en Chine, le Fonds monétaire international maintient la pression. Dans une note publiée mercredi soir, l'institution indique qu'une nouvelle révision à la baisse des prévisions de croissance mondiale est à prévoir. En janvier dernier, le FMI a déjà réévalué ses perspectives, visant un PIB de +3,4% en 2016, contre une prévision de 3,6% annoncée en octobre dernier.

Les facteurs de risques s'accumulent

Aux craintes du ralentissement économique en Chine, s'ajoutent "les signes de détresse d'autres pays émergents, notamment en raison de la baisse des prix des matières premières. L'aversion au risque a déclenché un repli des marchés boursiers et entraîné un nouveau resserrement des conditions financières externes pour les pays émergents", prévient le FMI. Les Etats doivent par ailleurs faire face à de nombreuses problématiques géopolitiques : terrorisme, crise des réfugiés, épidémies - Zika notamment, ndlr - qui pourraient aggraver la situation économique mondiale si aucune réponse efficace n'est apportée.

Les préconisations

En ce qui concerne les économies développées, le FMI recommande de maintenir une politique monétaire accommodante, dans un contexte de faible inflation, tout en prévenant que cela ne suffira pas. Une fois encore, le Fonds pousse les gouvernements à mettre en oeuvre des réformes structurelles payantes sur le long terme. Quant aux économies émergentes, et en particulier celles dépendantes des matières premières, elles doivent trouver des modèles de croissance alternatifs. Le FMI plaide aussi pour un recours à la flexibilité du taux de change, "lorsque cela est possible", afin d'amortir les chocs externes. Enfin, une coordination internationale sera nécessaire. Le G20 doit en particulier s'atteler à renforcer "le filet de sécurité de la finance mondiale".

 
2 commentaires - Le FMI pourrait de nouveau abaisser ses prévisions de croissance
  • avatar
    brutus369 -

    c'est vrai que son salaire n' est pas mirobolant mais il est à la hauteur de ses compétences et surtout de ses actions à remettre le monde sur les rails !!!!

  • avatar
    barry30 -

    elle aussi bonne au FMI qu'aux ministere des finances pour annoncer les mauvaises nouvelles mais ne pas donner de solutions. Pourtant avec un salaire annuel de 500000euros elle devrait trouver un remede à la situation

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]