Le G7 met à son tour en garde contre le risque de "Brexit"

Le G7 met à son tour en garde contre le risque de "Brexit"

Londres Grande Bretagne

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 27 mai 2016 à 10h40

Après les patrons britanniques, la Banque d'Angleterre et le Fonds monétaire international, c'est au tour des pays membres du G7 de mettre en garde le Royaume-Uni contre le risque de Brexit. "Une sortie de l'UE inverserait la tendance à une plus grande intégration du commerce et de l'investissement mondial, ainsi que les emplois qu'ils créent, et constitue un risque supplémentaire sérieux pour la croissance", écrivent-ils dans un communiqué final, publié à l'issue de leur rencontre au Japon.

Lourdes conséquences

Selon une étude publiée jeudi par Euler-Hermès, une sortie du Royaume-Uni pourrait, dans le scénario le plus favorable, engendrer une baisse du PIB de -2,8 points entre 2017 et 2019, et entraîner 1.500 faillites d'entreprises supplémentaires. En cas de scénario défavorable, l'impact serait bien plus sévère : d'ici 2019, la croissance réelle du PIB reculerait de -4,3 points, et 1.700 cas de défaillances d'entreprises supplémentaires seraient recensés. L'Europe toute entière serait lourdement affectée, compte tenu des échanges croisés entre les deux pays, Pays-Bas, Irlande et Belgique en tête.

Sondages : résultats serrés

Les Britanniques doivent se prononcer par voie de référendum, le 23 juin prochain. Selon un sondage publié mercredi par l'institut BMG Reasearch, l'issue demeure très incertaine puisque 45% des personnes interrogées se prononcent en faveur d'une sortie de l'UE, alors que 44% plaident pour un maintien (+1 point). Les jeunes de moins de 25 sont majoritairement contre le Brexit, contrairement aux plus de 65 ans.

 
1 commentaire - Le G7 met à son tour en garde contre le risque de "Brexit"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]