Le gouvernement renoncerait à la nouvelle taxe pour les régions

Le gouvernement renoncerait à la nouvelle taxe pour les régions

billets euros banque

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 16 septembre 2016 à 15h25

Dans le cadre du projet de loi de Finances 2017, l'exécutif a proposé fin juin, l'instauration d'une "taxe spéciale d'équipement régional" . Mais la piste de cet impôt collecté auprès des ménages propriétaires et des entreprises aurait finalement été "abandonnée", selon 'Le Parisien' du jour qui cite l'entourage du Premier ministre.

600 millions de recettes

Cette taxe devait permettre aux régions de faire face à leurs nouvelles obligations. "L'Etat prend en considération la compétence accrue des régions en matière de développement économique et d'accompagnement des PME et des ETI et leur demande de retrouver de l'autonomie fiscale", expliquait l'Association des régions de France en juin dernier. La taxe devait leur rapporter 600 millions d'euros de recettes.

Levée de boucliers

Cette annonce avait suscité une levée de boucliers du côté de l'Union nationale des propriétaires de France, qui avait lancé une pétition afin de demander au gouvernement de faire machine arrière. "Cette nouvelle taxe spéciale d'équipement régional sera extrêmement négative pour l'économie et dramatique pour les propriétaires. La reprise durable de l'activité ne se fera pas sans une baisse significative de la pression fiscale et des contraintes qui pèsent sur l'immobilier", fustigeait-elle.

L'annonce de cette taxe passait d'autant plus mal que le gouvernement a promis de nouvelles baisses d'impôts pour les ménages l'an prochain. A huit mois de l'élection présidentielle, l'exécutif semble donc avoir voulu ménager les esprits.

 
0 commentaire - Le gouvernement renoncerait à la nouvelle taxe pour les régions
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]