Le marché de la colocation se tend, à l'approche de la rentrée

Le marché de la colocation se tend, à l'approche de la rentrée

Appartement CBO Territoria

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 11 août 2016 à 12h52

La rentrée universitaire 2016-2017 approche à grands pas et le marché de la colocation se tend dans les grandes villes étudiantes. C'est notamment le cas à Lyon où pour un bien disponible, huit colocataires potentiels sont sur le dossier, contre seulement 4,1 l'an dernier.

A Paris, la situation est un peu moins tendue mais la demande demeure forte (6,5 dossiers pour un bien), tout comme à Bordeaux (5,5 dossiers) et Marseille (5,3), d'après le baromètre réalisé par 'Se Loger.com' et 'Appartager'.

Loyers : Paris, Nice et Aix-en Province en tête

Dans ce contexte, le loyer progresse sur un an, passant de 451 euros à 469 euros en moyenne nationale. Paris demeure la ville la plus chère en colocation (577 euros) devant Nice (538 euros) et Aix-en-Provence (463 euros). Malgré une forte demande, Lyon arrive en quatrième position seulement (444 euros).

Sur un an, les loyers en colocation dans la capitale de la région Rhône-Alpes ont même reculé de 6%. Ils affichent également un repli de 3% à Marseille et de 4% à Montpellier. En revanche, Paris et Bordeaux font figure d'exception avec des hausses de respectivement 2,6% et 1%.

 
0 commentaire - Le marché de la colocation se tend, à l'approche de la rentrée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]