Le marché de la musique a continué à reculer en 2015

Le marché de la musique a continué à reculer en 2015©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 08 mars 2016 à 16h10

Le marché de la musique enregistrée a encore reculé de 4,7% en 2015. En cause, la baisse des ventes physiques (CD, vinyles, DVD), en repli de 19,5%, et, pour la deuxième année consécutive, des ventes de téléchargement à l'acte (-20.5%), selon les derniers chiffres du Snep, le principal syndicat des producteurs. Les ventes physiques représentent encore 64% du marché, mais seul le vinyle est en croissance sur ce segment, avec 750.000 exemplaires vendus, soit 2,3% du marché physique en volume.

Bond du "streaming"

Ce désamour pour les CD continue de profiter au "streaming", qui consiste à écouter de la musique en ligne, sans la télécharger. Avec une croissance de 45% l'an dernier, il a franchi le seuil des 100 millions d'euros de chiffre d'affaires - il est désormais deux fois supérieur à celui du téléchargement à l'acte, grâce au succès de sites comme Spotify, Apple Music, Deezer, ou Napster, et leurs trois millions d'abonnés en France. Le numérique représente désormais 36% du marché français, indique le Snep (69% pour le streaming, 28% pour le téléchargement).

Concernant les meilleurs ventes d'album, une étude du cabinet GfK montre que c'est la chanteuse Louane, qui prend la 1ère place du palmarès pour 2015, avec son album "Chambre 12", devant Adele ("25"), Kendji Jirac ("Kendji" et "Ensemble") et Maître Gims ("Mon coeur avait raison").

 
0 commentaire - Le marché de la musique a continué à reculer en 2015
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]