Le Medef dénonce le poids de la fiscalité locale pour les entreprises

Le Medef dénonce le poids de la fiscalité locale pour les entreprises

Gattaz Pierre, Medef, Président du Directoire de Radiall

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 14 octobre 2015 à 09h24

A deux mois des élections régionales, le patron du Medef, Pierre Gattaz, a décidé de mettre la pression sur les élus locaux, dénonçant la hausse de la fiscalité locale des entreprises. Selon un baromètre publié mardi et qui prend en compte six taxes (CVAE, foncière sur propriété bâtie, CFE, Tascom, taxe d'enlèvement des ordures ménagères, impôt forfaitaire sur les entreprises de réseaux), elle aurait augmenté de + 10,1% entre 2011 et 2014, soit un taux bien supérieur à l'inflation (+3,4%). Au total, la fiscalité des entreprises pèserait 37 milliards d'euros sur un total de 76,2 milliards en 2014.

2.000 euros par an et par salarié

Or, selon l'organisation patronale, la fiscalité locale pèse lourd : elle coûterait en moyenne à l'entreprise plus de 2.000 euros par salarié par an, "sans compter le versement transport pour les zones concernées (entre 200 et 500 euros)". Dans le détail, 54% des recettes sont prélevées par le bloc communal, 33% par les départements et seulement 13% par les régions car elles ne perçoivent que la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE).

Contexte tendu

Le Medef craint que la hausse de la fiscalité se poursuive, dans un contexte de réduction des dotations de l'Etat aux collectivités. On notera cependant que, selon l'association des maires de grandes villes de France, deux-tiers des adhérents n'ont pas pratiqué de hausses de taux. Et pour celles qui ont eu recours à une augmentation, le taux de la CFE n'a jamais dépassé les +1,6%. Une donnée confirmée par la Cour des comptes. Dans son rapport publié hier, elle note une "relative stabilité des taux d'imposition en 2015". Pierre Gattaz appelle malgré tout les élus locaux à s'engager à baisser ou du moins à "geler" les taux de la fiscalité locale". Dans le cadre de la réforme des collectivités, le Medef réclame surtout davantage de clarté et de simplification dans la collecte des taxes.

 
0 commentaire - Le Medef dénonce le poids de la fiscalité locale pour les entreprises
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]