Le MES débloque 7,5 milliards d'euros pour la Grèce

Le MES débloque 7,5 milliards d'euros pour la Grèce©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 21 juin 2016 à 16h52

La Grèce peut enfin respirer... Selon le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, le pays se trouverait désormais sur la voie du redressement, avec une croissance positive prévisible au second semestre. Mardi, le MES lui a versé 7,5 milliards d'euros, comme l'a indiqué Klaus Regling, directeur général du fonds de secours de la zone euro, à l'issue d'une rencontre avec Euclide Tsakalotos, ministre grec des Finances. En visite à Athènes, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker a fait écho à ces déclarations, jugeant également que "la Grèce est sur la bonne voie".

Le principe de ce versement avait été acté vendredi par le MES et fait partie d'une nouvelle tranche d'aide de 10,3 milliards d'euros. Ces fonds serviront à payer de la dette auprès du FMI et de la BCE, pour 5,7 milliards d'euros, et des arriérés de l'Etat pour 1,8 milliard.

Des réformes difficiles

Tout cela s'inscrit dans le troisième plan d'aide au pays signé en juillet 2015. Les ministres des Finances de la zone euro avaient, en effet, donné leur feu vert à cet accord prévoyant de nouveaux prêts pouvant aller jusqu'à 86 milliards d'euros, accordés à la Grèce. Le versement de mardi porte à 28,9 milliards d'euros les versements du MES dans ce cadre.

D'ailleurs, pour obtenir ces 7,5 milliards d'euros, la Grèce a dû effectuer des réformes difficiles. Elle a notamment durci ses conditions d'accès à une pension de retraite et a alourdi la pression fiscale sur les contribuables grecs. Le pays va devoir poursuivre ses efforts pour recevoir les 2,8 milliards d'euros restants, qui seront débloqués après de nouveaux gages.

"Les prévisions sont très incertaines"

Klaus Regling a, par ailleurs, ajouté que le MES continuerait à assister le pays à des conditions favorables. Selon lui, avec des taux d'intérêt appliqués aux prêts à la Grèce, inférieurs à 1% et une maturité moyenne des créances de 32 ans, le pays épargne 8 milliards d'euros chaque année.

Toutefois, le directeur général du MES a admis ne pas savoir exactement quels seront les besoins dans quelques années "étant donné que les prévisions sont très incertaines". Klaus Regling a jugé que l'objectif d'un excédent budgétaire primaire de 3,5%, que la Grèce est censée atteindre en 2018, devait être respecté, mais le FMI pense que cette cible est trop ambitieuse. Elle l'abaisserait à 2%...

 
1 commentaire - Le MES débloque 7,5 milliards d'euros pour la Grèce
  • avatar
    Stan2 -

    " le directeur général du MES a admis ne pas savoir exactement quels seront les besoins dans quelques années "étant donné que les prévisions sont très incertaines"
    N'oublions pas que grâce au MES, nous devrons assumer le remboursement des milliards versés à la Grèce si elle ne rembourse pas mais inutile de paniquer, comme dit le Directeur du machin européen, "les prévisions sont très incertaines" et de toute façon, lui aura pris son fric!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]