Le moral des ménages britanniques dégringole après le Brexit

Le moral des ménages britanniques dégringole après le Brexit

Londres Grande Bretagne

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 28 juillet 2016 à 10h33

Le moral des Britanniques s'est effondré, dans la foulée du résultat du référendum sur la place du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne, le 23 juin dernier. Selon une enquête de YouGov et du Centre for Economics and Business Research (CEBR), l'indice de la confiance des consommateurs a plongé de près de 5 points pour s'établir en juillet à 106,6, un plus bas niveau inédit en trois ans.

"L'opinion publique absorbe encore le résultat du référendum, mais il est clair que la confiance du consommateur a plongé dans le mois qui a suivi le référendum", a commenté Stephen Harmston, directeur de YouGov Reports, cité par l'agence de presse Reuters.

Craintes sur le logement

L'enquête montre notamment que les ménages sont très préoccupés par la valeur de leurs logements. "Si les craintes des propriétaires sur la valeur de leurs logements se matérialisent, cela risque d'avoir un impact sérieux sur le secteur du logement et sur l'économie dans son ensemble", prévient Scott Corfe, directeur du CEBR.

Selon les économistes, la consommation des ménages est le seul espoir de la Grande-Bretagne d'échapper à la récession, mais les ventes des détaillants ne sont pour le moment pas du tout encourageantes.

L'économie britannique a subi en juillet sa plus forte contraction depuis la crise financière mondiale de 2008-2009, ont montré les premiers résultats de l'enquête mensuelle Markit auprès des directeurs d'achats, publiés vendredi.

 
1 commentaire - Le moral des ménages britanniques dégringole après le Brexit
  • avatar
    GHISMO83 -

    Il n' y a qu'en France où l'on peut avoir le beurre et l'argent du beurre.........en Angleterre c'est pas le cas !
    Il faut bien une contre partie au brexit..........bientôt se sera sur les salaires et le pouvoir d'achat........puis sur les retraites et parmi les 180 000 Anglais installer chez nous , bon nombre d'entre eux repartiront faute de moyens financiers suffisants , car chez nous le coût de la vie ne cessera pas de grimper !!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]