Le nombre de naissances a reculé en 2016, pour la 2ème année consécutive

Le nombre de naissances a reculé en 2016, pour la 2ème année consécutive

Quatre bébés dans une maternité allemande.

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 17 janvier 2017 à 14h32

En 2016, le nombre de naissances en France a reculé pour la deuxième année consécutive, d'après le bilan démographique publié ce mardi par l'Insee: 785.000 bébés ont vu le jour, contre 799.000 en 2015. Pour autant, l'âge moyen à la maternité se stabilise à 30,4 ans (+ 0,7 an depuis 2006).

"Le nombre de naissances de 2016 retrouve ainsi son niveau de 1999, sans pour autant atteindre le point bas de 1994", font remarquer les auteurs de la note.

Deux facteurs d'explication

La baisse observée s'explique notamment par la diminution de la population féminine en âge de procréer. "Les femmes âgées de 20 à 40 ans, les plus fécondes, sont de moins en moins nombreuses depuis le milieu des années 1990. Elles sont 8,4 millions en 2016, contre 8,9 millions en 2006 et 9,2 millions en 1996", détaille l'institut national de la statistique.

Autre facteur explicatif: l'indice de fécondité a également reculé à 1,93 enfant par femme, contre 1,96 en 2015 et un indice de 2 en 2014, après huit années de relative stabilité. Il reste pourtant le plus élevé de l'Europe. Le recul est surtout marqué pour les femmes âgées de 25 à 29 ans. En 2016, 100 femmes de ces âges ont 11,5 enfants contre 12,3, deux ans plus tôt.

En revanche, la tendance est à la stabilité pour les femmes âgées de 30 à 34 ans (12,9 enfants pour 100 femmes). "Au-delà de 35 ans, la fécondité qui n'avait cessé de progresser depuis le début des années 1980, se stabilise depuis 2014", ajoute l'Insee.

 
0 commentaire - Le nombre de naissances a reculé en 2016, pour la 2ème année consécutive
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]