Le prix du petit déjeuner anglais pourrait flamber avec le Brexit

Le prix du petit déjeuner anglais pourrait flamber avec le Brexit

Grande-Bretagne, Londres

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 12 juillet 2017 à 10h50

Le fameux "English Breakfast", si précieux aux yeux des Britanniques, va-t-il coûter plus cher une fois que ces derniers auront quitté l'Union européenne ? En cas de scénario de "hard Brexit", l'addition pourrait bondir de près de 13% affirme le cabinet KPMG dans une très sérieuse étude publiée à ce sujet.

Pour une famille, le prix de ce repas typique, incluant le bacon, les olives mais aussi l'huile d'olive, pourrait passer de 23,59 à 26,61 livres sterling, soit une progression de 12,8%, en se basant sur les tarifs douaniers de l'organisation mondiale du commerce (OMC), si toutefois Londres et l'UE n'arrivaient pas à s'entendre sur un nouveau cadre commercial.

+34% pour le jus d'orange

KPMG a listé les ingrédients du petit-déjeuner, en prenant en compte les pays depuis lesquels ils sont importés et même transformés. Le jus d'orange pressé (en provenance d'Espagne mais mis en bouteille en Irlande) et l'huile d'olive (d'Italie et d'Espagne) subiraient l'augmentation la plus importante, avec des bonds de respectivement 34% et 30%. Le lait, les oeufs et le pain blanc tranché, majoritairement venus du Royaume-Uni dans l'analyse, ne bougeraient pas.

"Le consommateur britannique s'est habitué à consommer des produits de saison tout au long de l'année, mais aussi à profiter de promotions. Dans cet esprit, notre analyse, qui se concentre principalement sur les produits importés, n'est pas trop irréaliste", assure KPMG.

 
3 commentaires - Le prix du petit déjeuner anglais pourrait flamber avec le Brexit
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]