Le Qatar se targue d'être à la tête de $340 millions, face aux sanctions arabes

Le Qatar se targue d'être à la tête de $340 millions, face aux sanctions arabes©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 10 juillet 2017 à 11h17

Le Qatar estime avoir un matelas très confortable, face à la crise qui l'oppose depuis début juin à un certains nombre d'Etats arabes, parmi lesquels l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unies, Bahreïn et l'Egypte.

L'émirat peut mobiliser 340 milliards de dollars (près de 300 milliards d'euros) face au blocus qui lui est imposé par ses puissants voisins arabes depuis cinq semaines, estime le gouverneur de la banque centrale, le cheikh Abdallah ben Saoud al Sani. "C'est la crédibilité de notre système. Nous avons suffisamment de liquidités pour nous prémunir contre tout type de choc", déclare le gouverneur dans un entretien à la chaîne de télévision CNBC publié lundi sur son site internet.

Selon lui, la banque centrale détient 40 milliards de dollars de réserves, plus de l'or. Par ailleurs, le fonds souverain du pays, la Qatar Investment Authority (QIA), peut disposer de 300 milliards de dollars via ses diverses participations qu'il pourrait liquider. Le QIA a investi environ 335 milliards de dollars dans le monde, en particulier en France.

Soutien au terrorisme ?

Le petit émirat du Golfe est accusé de soutenir financièrement de nombreuses organisations terroristes, dont l'Etat islamique, Al-Qaïda et les Frères musulmans, ainsi que de déstabiliser la région en soutenant des groupes terroristes liés à l'Iran, ce qui a poussé plusieurs de ses voisins à rompre leurs relations diplomatiques avec lui le 5 juin dernier.

La banque centrale qatarie a noté certains retraits de fonds de la part de non résidents pour des montants peu importants tandis que les montants qui arrivent dans le pays sont plus importants que les retraits, indique le gouverneur dans l'interview à CNBC.

 
1 commentaire - Le Qatar se targue d'être à la tête de $340 millions, face aux sanctions arabes
  • avatar
    FelixM -

    Pas 340 millions comme l'annonce le titre, mais 340 milliards comme le dit l'article.
    340 millions, à l'échelle d'un pays, même petit comme le Qatar, ce serait dérisoire.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]