Le Royaume-Uni privé de "Triple A" par Standard & Poor's !

Le Royaume-Uni privé de "Triple A" par Standard & Poor's !©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 27 juin 2016 à 23h21

L'onde de choc du Brexit continue de s'étendre... Alors que les Bourses mondiales accusent douloureusement le choc du référendum du 23 juin au Royaume-Uni, l'agence de notation Standard & Poor's a retiré lundi soir le Triple A de la dette à long terme de la Grande-Bretagne, et l'agence Fitch a elle aussi abaissé sa note.

La note de la dette britannique a ainsi été réduite de deux crans par S&P, de "AAA" à "AA", et a été assortie d'une perspective négative (signifiant que la menace d'une nouvelle dégradation existe). Dès vendredi, l'agence Moody's avait aussi placé la note de Londres sous surveillance négative, mais elle n'avait pas abaissé sa note, qui reste à "Aa1".

Standard & Poor's a donc franchi le pas, et a aussi abaissé au passage la note à long terme de la Banque d'Angleterre pour la ramener également de "AAA" à "AA".

La 3ème grande agence de notation, Fitch a à son tour abaissé lundi la note du Royaume-Uni. Elle l'a ramenée de "AA+" à "AA" assortie d'une perspective négative

Des risques de détérioration des conditions du financement

Dans un communiqué, S&P explique que le vote des Britanniques en faveur d'une sortie de leur pays de l'Union européenne "affaiblira la prévisibilité, la stabilité, l'efficacité de la politique économique au Royaume-Uni". L'agence de notation justifie aussi sa décision par les risques d'une nette détérioration des conditions du financement externe au vu du niveau extrêmement élevé des besoins de la Grande-Bretagne.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts des emprunts britanniques se sont pourtant détendus lundi, les emprunts d'Etat servant de valeurs-refuge. Le rendement du Gilt à 10 ans a même chuté sous 1% pour la première fois de son histoire, à 0,93% lundi soir. Cet engouement pour les Gilts britanniques pourrait cependant s'avérer de courte durée, après les dégradations de la note de la dette britannique par S&P et Fitch.

L'économie et la livre sterling vulnérables aux sorties de capitaux

Par ailleurs, S&P dit s'attendre à un ralentissement significatif de la croissance de l'économie britannique sur la période 2016-2019, avec une hausse du PIB abaissée en moyenne à 1,1% par an. En outre, l'ampleur du déficit du compte courant britannique, qui atteignait 7% du produit intérieur brut (PIB) du pays à la fin 2015, rend l'économie et la devise particulièrement vulnérables aux sorties de capitaux.

L'agence de notation a appliqué une perspective négative à sa nouvelle note en raison des risques entourant les perspectives économiques, budgétaires et en termes de performances extérieures de la Grande-Bretagne, notamment le rôle de la livre sterling comme monnaie de réserve internationale.

 
0 commentaire - Le Royaume-Uni privé de "Triple A" par Standard & Poor's !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]