Le saumon "bio" pas si rose qu'il en a l'air

Le saumon "bio" pas si rose qu'il en a l'air©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 24 novembre 2016 à 14h10

A quelques semaines des fêtes de fin d'année, l'enquête de '60 millions de consommateurs' jette un pavé dans la mare... Elle révèle que si les normes sanitaires sont globalement respectées pour les saumons fumés et frais non conventionnels, c'est loin d'être le cas pour les espèces issues de l'aquaculture "bio", qu'elles viennent de Norvège ou d'Irlande.

Présence de pesticides dans le "bio"

Sur les dix pavés de saumon testés et les 15 variétés de saumon fumé passées au crible, "la contamination en métaux (mercure et arsenic) s'avère plus forte pour les pavés de saumon frais bio de notre échantillon que pour les conventionnels", souligne l'association.

En outre, les analyses ont révélé la présence de quatre résidus de pesticides dans les seuls produits bio. Or ceux-ci, des "organochlorés", "sont interdits depuis plusieurs années et, comme les autres polluants, ils sont liés aux filières d'approvisionnement", fustige '60 millions de consommateurs'.

Le saumon fumé s'en sort mieux

Seul lot de consolation : les résultats sont un peu meilleurs sur les saumons fumés, en raison notamment de leur mode de préparation. "En retirant les parties riches en tissus graisseux, on réduit les contaminants", fait remarquer l'association. Gare cependant aux prix élevés, qui ne sont pas gages de qualité, préviennent encore les auteurs de l'étude.

Pas sûr que cette enquête freine les acheteurs français, premier consommateur de saumon en Europe. La demande est actuellement au plus haut, alors que l'offre se tarit. En cause notamment : la limitation des élevages en Norvège, censée être gage de qualité...

 
1 commentaire - Le saumon "bio" pas si rose qu'il en a l'air
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]